RMC Sport

Dumerc : "Je me suis dit que c’était maintenant ou jamais"

Céline Dumerc

Céline Dumerc - AFP

Quelques heures après avoir annoncé son départ de Bourges en fin de saison, la meneuse de l’équipe de France de basket, Céline Dumerc a expliqué les raisons de son choix dans le TP Show, sur RMC.

Céline Dumerc, pourquoi quitter Bourges ?

J’arrive à un moment de ma carrière où il faut que je me projette un peu plus loin que mes dernières années sportives. Je suis une fille du Sud-Ouest. On n’oublie jamais ses racines. J’ai eu l’opportunité de partir sur un dernier projet sportif avec Basket Landes qui me fait me rapprocher un peu plus de mes proches. Je me suis dit que c’était maintenant ou jamais. J’ai pris cette décision assez rapidement dans la saison pour qu’on ait le temps de se retourner et de digérer la nouvelle.

Vous avez signé deux ans avec Basket Landes. Une reconversion au sein du club est-telle prévue ?

Pas forcément au sein du club mais en accompagnement oui. Je suis assez indécise quant à mon futur dans ma reconversion professionnelle. Ils m’ont proposé de m’aider pour essayer de m’ouvrir des portes et les yeux sur ce qu’il serait possible de faire dans ma carrière future.

« J’espère que l’été sera chargé »

Quand l’avez-vous annoncé à vos équipières ?

Hier soir (dimanche). Je savais que le communiqué allait partir ce matin. Je voulais l’annoncer personnellement. Je ne voulais pas qu’elles l’apprennent à travers les réseaux sociaux.

Vous devez vous sentir soulagée désormais…

Oui, je voulais vraiment que ça soit annoncé assez tôt, quitte à avoir un peu d’émotion durant les quelques jours qui vont arriver. Je vais pouvoir me reconcentrer et repartir avec Bourges parce qu’on a des choses à aller chercher.

Avec les Bleues aussi. Une qualification pour les JO par exemple…

Oui. Je vais avoir une année assez chargée. Il y a une fin de saison avec Bourges et puis, je l’espère, un été qui sera super chargé avec une qualif’ pour les Jeux (le TQO se déroulera du 13 au 19 juin à Rezé, ndlr).

la rédaction avec le TP Show