RMC Sport

Eurocup: l'exploit de Monaco, qui décroche son premier titre européen en battant Kazan

En terre russe, l'AS Monaco est allée battre l'Unics Kazan pour remporter la finale de l'Eurocup de basket (86-83). Le club de la Principauté décroche le premier titre continental de son histoire.

La Roca Team a réussi l'exploit. En Russie devant plusieurs milliers de personnes acquises à la cause de l'UNICS Kazan, l'AS Monaco a remporté l'Eurocup de basket pour la prmeière fois de son histoire grâce à trois lancers francs dans les dix dernières secondes (86-83). Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont battu l'équipe russe, confirmant ainsi la victoire 89-87 brillamment arrachée trois jours plus tôt dans le premier match à domicile.

Les supporters monégasques devaient avoir le coeur bien accroché. Pour aller chercher ce titre, l'ASM a tremblé et vécu un dernier quart-temps irrespirable face à cette équipe russe, au budget presque deux fois supérieur et à l'effectif comptant plusieurs joueurs passés par la NBA.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder le meilleur du basket européen

Knight était partout

Si le score en faveur de Monaco pour un point à la mi-temps, la tendance s'était inversée à la fin de la troisième manche. Or, quelques minutes plus tard, les coéquipiers de Mathias Lessort sont parvenus à surmonter une mauvaise passe pour renverser une fois de plus la dynamique et se donner une avance de +6. Évidemment, sous les encouragements des fans, l'écart a encore fondu, au point de revenir à 79-79.

À quinze secondes de la fin, Jamar Smith a jeté un froid. Kazan menait alors 83-81. Mais grâce à une faute obtenue par Jaleel O'Brien à dix secondes, puis un rebond défensif décisif de Marcos Knight, qui a même pu faire fructifier sa prouesse par deux autres lancers francs, Monaco s'est octroyé le droit de soulever le trophée.

"Sur la dernière possession, il fallait marquer! Merci pour tout, le match est terminé mais je n'arrive pas à croire qu'on ait remporté la compétition. C'est incroyable", a réagi Zvezdan Mitrovic, l'entraîneur du club du Rocher.

Gray encore MVP

Même si les chiffres sur le plan offensif ont sans doute été insuffisants (moins de 50% aux deux points), le club de la Principauté a pu compter sur le meilleur joueur des demi-finales. Rob Gray a fini en tête de la feuille de stats (25 points) et a su faire preuve d'une réussite quasi parfaite aux lancers francs (7/8). L'international bulgare Dee Bost a aussi été précieux, avec ses 14 points. Dans cette finale marquée par beaucoup d'intensité défensive, Marcos Knight a fait un bien fou avec ses douze rebonds. D'autant que John Brown (16 points, 10 rebonds) et Jordan Theodore (15 points, 5 rebonds) ont été des poisons, en face.

À l'aube de sa participation dans la prestigieuse Euroligue la saison prochaine, Monaco inscrit donc le premier titre d'un club hexagonal dans cette compétition. En prenant en compte l'ancienne C2, la Coupe Saporta, l'ASM succède à Limoges, qui avait brillé en 1988.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport