RMC Sport

Le patron de l'Euroleague ouvre la porte à un deuxième club français, Paris favori

Invité de RMC Sport à la mi-temps du match de l'ASVEL face à l'Efes Istanbul, le patron de l'Euroleague Jordi Bertomeu a ouvert la porte à un deuxième club français dans la compétition. Et ne cache pas son goût pour Paris.

Alors que l'ASVEL a un accord de principe pour un fauteuil permanent en Euroleague, l'idée de voir un deuxième club français y participer semble dans les tuyaux. Jordi Bertomeu, patron de l'Euroleague, ne se cache pas: la France est importante pour la compétition européenne et l'hypothèse est tout sauf improbable. 

"Avoir une deuxième équipe en France est clairement un objectif"

"La France est très importante pour nous. L'ASVEL a permis d'augmenter la popularité du basket en Europe et l'année dernière, la France a affiché la meilleure progression en termes de popularité. La France est un pays de basket et la deuxième option française, clairement, devrait être Paris", explique le dirigeant sur RMC Sport.

"Cela prendra un peu de temps évidemment, il faut qu'on travaille avec plusieurs personnes à Paris, poursuit Jordi Bertomeu. La situation est un peu plus compliquée. Mais avoir une deuxième équipe en France est clairement un objectif, et cette équipe devrait être Paris."

L'ASVEL devrait en attendant devenir le 12e club de l'Euroleague (sur 18 participants) à disposer d'une licence permanente A, rejoignant le FC Barcelone, le Real Madrid, le CSKA Moscou ou encore l'Efes Istanbul. Cela lui garantira une présence pour les dix prochaines saisons. 

A.Bo