RMC Sport

France-Lituanie: l’énorme coup de gueule du coach lituanien sur l'arbitrage

Certaines décisions arbitrales contestées par la Lituanie pendant le match contre la France sont restées en travers de la gorge du coach Dainius Adomaitis. Battue (75-78) par les Bleus, la Lituanie est éliminée de la Coupe du monde. Forcément, cela engendre de la frustration.

C’était un match couperet, un huitième de finale "déguisé" dont il fallait absolument sortir vainqueur, sous peine de frôler l'élimination. Pour la Lituanie, c’était "à la vie à la mort". Et après ce choc magnifique, seuls les Bleus respirent encore. L’équipe de France a laissé filer une avance de 17 points et aurait pu s’en mordre les doigts mais les Bleus ont fini par l’emporter (78-75) au bout du suspense ce samedi.

Portée par l’énergie de Nicolas Batum (12 points) et la classe de son ailier Evan Fournier (24) - secondé par le sang froid retrouvé de Nando De Colo (21), chirurgical en fin de match - la France aurait pu payer aux prix fort les nombreuses fautes commises (27). Le corps arbitral aura fait jaser... notamment côté adverse.

"C'est une putain de blague !"

Et si les Lituaniens ne sont pas forcément les plus à plaindre sur l'ensemble de la rencontre, leur coach n’est pas parvenu à maîtriser ses nerfs en conférence de presse. "Ces gars, ils ont passé tout l’été, deux mois entiers, sans leurs familles. Ils n’ont pas reçu un seul dollar. Respect à eux. Mais il y en a certains qui ne respectent pas le jeu. C’est une putain de blague", a crié Dainius Adomaitis en tapant sur la table, fou de rage face aux journalistes. 

Le banc lituanien s’est levé plusieurs fois dans les derniers instants, lorsque l’écart entre les deux équipes se limitait à un ou deux points et que l’atmosphère était devenu irrespirable. Une occasion de revenir à hauteur, en particulier, a généré une immense frustration du côté de la Lituanie. Rudy Gobert a nettoyé la zone du panier en s’appuyant sur le cercle après le deuxième lancer franc de Valanciunas.

Fournier réplique

Les Lituaniens y ont vu un "goaltending" (contre illégal). Le score était de 76-75 en faveur de l'équipe de France. Cela aurait pu permettre à la Lituanie de revenir à hauteur.

"Ils se sont clairement fait aider (par l'arbitrage) ce soir, c'est indéniable", a répliqué Evan Fournier pour la France, en zone mixte. Contre l'Australie, lundi à 14h, la première place du groupe sera en jeu pour les Bleus. En quarts de finale, ils croiseront l'une des équipes de la poule qui compte les Etats-Unis, le Brésil, la République tchèque et la Grèce.

QM avec AV à Nankin