RMC Sport

"J’aurais dû les laisser en prison": Trump regrette d’avoir aidé trois jeunes basketteurs en Chine

Donald Trump

Donald Trump - AFP

Donald Trump regrette d’avoir œuvré pour la libération de trois jeunes basketteurs américains, accusés de vol à l’étalage dans un magasin Louis Vuitton en Chine. Le président américain l’a fait savoir en publiant sur Twitter un message virulent à l’encontre de LaVar Ball, le père d’un des trois interpellés et du rookie des Lakers, Lonzo.

Donald Trump attendait des remerciements. Mais il n’en a pas eu. Le président des Etats-Unis assure avoir œuvré pour la libération de trois jeunes basketteurs de UCLA, accusés de vol à l’étalage dans un magasin Louis Vuitton en Chine.

En tournée en Asie au moment des faits, le chef de l’Etat américain aurait usé de ses relations pour éviter un procès à Cody Riley, Jalen Hill et LiAngelo Ball, le petit frère de Lonzo Ball, le rookie star des Lakers. Mais son intervention n’a pas été saluée par les familles des interpellés. Bien au contraire...

>> NBA: "on fire", Harden claque 48 points

"Tout le monde veut faire croire qu’il a aidé", tacle LaVar Ball

"Qui ça? Il était là-bas pour faire quoi? Ne me dites rien. Tout le monde veut faire croire qu’il a aidé", a lâché LaVar Ball, le père de LiAngelo en évoquant le président US. Une sortie qui n’a pas du tout plu à l’intéressé. Sur Twitter, Donald Trump a répondu via un message très virulent.

"Maintenant que les trois basketteurs sont hors de Chine et sauvés de plusieurs années de prison, LaVar Ball, le père de LiAngelo, n’admet pas ce que j’ai fait pour son fils et estime que le vol à l’étalage n’est pas un gros problème. J’aurais dû les laisser en prison!"

VIDEO >> Le résumé d'Arsenal-Tottenham

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur