RMC Sport

Asvel: "Ajinça m’a mis dans une situation impossible", explique Parker sur le départ du pivot

Invité exceptionnel de l’émission Buzzer lundi soir, Tony Parker est revenu sur l’incident qui a provoqué le renvoi d’Alexis Ajinça de Villeurbanne. L’intérieur a mis fin à son contrat d’un commun accord avec l’Asvel après cet épisode malencontreux.

Invité de l’émission Buzzer sur RMC Sport, Tony Parker, le président de l’Asvel, a refusé de dévoiler le contenu de l’altercation qui a opposé Alexis Ajinça à l’entraîneur Zvezdan Mitrovic, l’obligeant à se séparer de l’intérieur.

"Je ne vais pas rentrer dans les détails, ça va rester privé, a exposé Parker lundi soir. Comme on l’a dit dans le communiqué, je ne lui souhaite que du bonheur et une bonne continuation."

"Ce n'est pas un mauvais gars"

Engagé au tout début de l’année 2019 sur une idée de Tony Parker, Alexis Ajinça a accepté un divorce à l’amiable. "Alexis, c’est pas un mauvais gars. Il était là avec beaucoup de motivation, il voulait faire de beaux trucs avec nous. Mais comme je lui ai dit au téléphone, il m’a mis dans une situation impossible avec sa réaction qu’il a eue lors de ce fameux match. On a dû prendre une décision difficile qui nous a peut-être coûté le Final Four de l’Eurocup."

La semaine passée, l’Asvel s’est inclinée lors du match d’appui de son quart de finale de l’Eurocup face à Andorre. Alexis Ajinça avait été privé du match aller en raison de l’altercation qui était survenue quelques jours plus tôt contre Le Portel.

RMC Sport