RMC Sport

Basket: Wembanyama, le grand espoir de 16 ans, signe des débuts fracassants avec le Pôle France

Pour sa grande première avec l’équipe du Central Fédéral de l’Insep, qui évolue en troisième division, Victor Wembanyama a livré un match impressionnant, mardi, sur le parquet du Havre. L’intérieur de 16 ans (2,18m) a claqué 22 points, 10 rebonds et 7 contres.

C’est la plus belle promesse du basket français. Et peut-être même du basket mondial. A seulement 16 ans, Victor Wembanyama affiche un potentiel qui fait rêver tous les observateurs. Avec ses 2,18m, son adresse et son agilité au-dessus de la moyenne, le surdoué de Nanterre 92 semble destiné à une très grande carrière. Les scouts NBA sont déjà tous à l’affût depuis un bout de temps. Et sa dernière performance ne risque pas de faire retomber l’euphorie. Pour ses grands débuts avec le Pôle France, le jeune pivot, qui évolue la plupart du temps avec les Espoirs de Nanterre (même s’il côtoie aussi le groupe professionnel), a sorti un match épatant mardi en NM1 (troisième division).

Sur le parquet du STB Le Havre, il a claqué 22 points, 10 rebonds et 7 contres face à des adultes aguerris. Avec une évaluation à 32. De quoi être élu MVP de la rencontre, remportée par le Centre Fédéral (72-63). Un événement pour l’équipe de l’Insep, dont le but est d’accompagner le développement des talents français, qui restait sur vingt-huit défaites consécutives. La confirmation que Wembanyama, qui a dominé des pros et des semi-pros lors de ce match, est déjà un joueur différent.

Intéressant face à Gobert et Poirier à l’entraînement

Il y a quelques jours, sa session d’entraînement avec Rudy Gobert (Utah Jazz) et Vincent Poirier (Boston Celtics) avait beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Lors d’un deux contre deux, en compagnie de son partenaire Maxime Raynaud (17 ans), le phénomène s’était montré particulièrement adroit face aux pensionnaires de NBA. Tout le monde a maintenant hâte de le revoir. A l’aube d’une carrière qui pourrait bien devenir légendaire.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur