RMC Sport

Jeep Elite: l'ASVEL à une victoire de la finale

L'ASVEL est aux portes de la finale de Jeep Elite, après sa victoire contre Nanterre ce mardi (82-70) à l'Astroballe. Villeurbanne mène désormais 2-0 dans la série, tandis que Monaco compte le même avantage sur Dijon dans l'autre demi-finale.

L'ASVEL s'est imposée dans sa salle de l'Astroballe contre Nanterre, ce mardi soir (82-70). Et se trouve aux portes de la finale du championnat de France en menant la série deux victoires à zéro, au meilleur des cinq rencontres. Le troisième acte de cette demi-finale se disputera vendredi (20h45 sur RMC Sport) au Palais des sports Maurice-Thorez de Nanterre, avec une première balle de qualification pour les joueurs de Zvezdan Mitrovic, grands favoris pour un 19e titre de champion de France.

"Notre entraîneur nous dit de jouer de façon agressive en défense et il a raison, c'est comme ça qu'il faut jouer. Il faut mettre de l'énergie. Ce n'est pas fini. Il faut juste gagner un match de plus pour aller en finale", a commenté le meneur de l'ASVEL, Mantas Kalnietis, au micro de RMC Sport. Le Lituanien a bouclé la rencontre avec 14 points, autant que Miro Bilan et Amine Noua, meilleurs marqueurs côté rhodanien.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et suivre les playoffs de Jeep Elite

Balle de match à Nanterre

Nanterre a fait mieux que résister face à l'ASVEL, qui sera l'unique représentant du basket hexagonal en Euroligue à partir de l'automne. Les Franciliens ont été portés par l'Islandais Haukur Palsson (18 points), mais au temps de jeu limité dans 20 dernières minutes, en raison d'une 3e faute personnelle assez tôt dans le troisième quart.

"On n'a pas su repasser devant, on a couru derrière le score tout le match", a regretté Lahaou Konaté, l'arrière de la JSF. "On compte sur nos fans pour être présents. On sait que ça va être super dur. Deux jours de récupération qui vont être bénéfiques parce qu'on joue avec des bobos", a-t-il ajouté.

Vers une finale ASVEL-Monaco

L'ASVEL peut espérer devenir le deuxième club, après le Paris UC en 1963, à réaliser le doublé Ligue féminine/Elite, puisque les filles de Lyon ASVEL ont été sacrées championnes de France il y a deux semaines. Dans la seconde demi-finale, Monaco mène également sa série 2 à 0 contre Dijon. La Roca Team, équipe la plus en forme depuis le début de la phase retour de la saison régulière, pourra valider son billet pour une deuxième finale d'affilée en cas de victoire en Bourgogne jeudi soir (20h45).

La rédaction