RMC Sport

Joyeux anniversaire Limoges !

Richard Dacoury en 1993

Richard Dacoury en 1993 - -

Le Limoges CSP fête ce lundi les 20 ans de son titre de champion d’Europe, le premier de l’histoire pour un club français dans un sport collectif. Si la passion reste très forte, surtout à Beaublanc, le niveau n’a plus rien de commun avec l’apogée du 15 avril 1993.

Il faut entrer quand le temple est vide, avancer sur le parquet et fermer les yeux. Sentir que le lieu a une âme, entendre l’écho des chants des supporters comme s’ils étaient là et rouvrir les paupières. Porter son regard sur ces tribunes qui ont renversé tant de matchs, s’attarder sur cette collection de fanions derrière les panneaux et trouver le plus beau d’entre eux. Il fête ses 20 ans ce lundi. Le 15 avril 1993, un soir de victoire à Athènes face au Benetton Trévise (59-55), le Limoges CSP devient champion d’Europe. Le premier titre continental en clubs de l’histoire du sport collectif français, un mois avant l’OM. Les héros reviennent dans la nuit, la folie les accueille. Dix hommes entrent dans l’histoire du basket tricolore et ne sortiront plus jamais des mémoires limougeaudes.

Richard Dacoury, le capitaine. Frédéric Forte, l’auteur de l’interception décisive face à la star Toni Kukoc à quelques secondes de la fin. Michael Young, l’une des plus fines gâchettes que le CSP ait connue. Le jeune Jim « trampoline » Bilba, ses incroyables ressorts made in Pointe-à-Pitre. Franck Butter, Willy Redden, Jimmy Vérove (plus fort que le staphylocoque doré), Marc M’Bahia, des guerriers au grand cœur. Jurij Zdovc, meneur de la Yougoslavie championne du monde. Neuf soldats (Jean-Marc Dupraz, 20 ans, a très peu joué) et un général, Bozidar Maljkovic. Entraîneur à la main de fer, « maître ès défense », déjà double champion d’Europe avec Split. Les légendes seront de retour ce lundi soir à Limoges, pour un hommage qui risque de faire couler des larmes de bonheur dans les travées de Beaublanc. Quelques minutes plus tard, le CSP de 2013 affrontera Paris-Levallois (20h30). Choc des époques.

La passion en héritage

Vingt ans après son sacre européen, Limoges est un promu qui se bat pour le maintien en Pro A (13e), presque acquis avec la victoire samedi soir à Strasbourg (77-71). Ses supporters rêvent pourtant toujours d’exploits, garnissent Beaublanc comme aux plus belles heures (5100 spectateurs en moyenne cette saison). Mais le train de l’Europe, comme celui - mythique - pour Padoue en 1982, est loin, très loin. La cathédrale du basket français doit se reconstruire. Déclin sportif, ruine économique. La fin de siècle et le début du suivant n’a été vraiment éclairée que par l’aventure extraordinaire de l’année 2000, un triplé championnat-Coupe de France-Coupe Korac réalisé par des joueurs de classe aux salaires impayés. En 2004, c’est le dépôt de bilan.

Frédéric Forte intercepte encore, évite au CSP de disparaître et prend le rôle de président. Nationale 1 (3e division), Pro B, Pro A. Le chemin est long. La ferveur unique, avec trois clubs de supporters dont un groupe d’ultras. L’espérance immense. Champion d’Europe, nonuple champion de France, triple vainqueur de la Coupe Korac, vainqueur de la Coupe des Coupes et sextuple vainqueur de la Coupe de France, Limoges a célébré son deuxième titre de champion de Pro B au printemps dernier avec sa passion caractéristique. Le CSP, étendard d’une ville moyenne (140 000 habitants) au pouvoir économique limité, aura-t-il seulement un jour la chance de revivre une émotion à la hauteur de sa riche histoire ? La nostalgie risque d’être son plus beau succès pour encore quelques années…

A lire aussi :

- Tous les résultats de Pro A

- Le classement de Pro A

- Giannakis : « Il faut du temps »

Le titre de l'encadré ici

Le palmarès du Limoges CSP |||

- Champion de France 1983, 1984, 1985, 1988, 1989, 1990, 1993, 1994, 2000.
- Champion d’Europe 1993.
- Vainqueur de la Coupe Korac 1982, 1983, 2000.
- Vainqueur de la Coupe des Coupes 1988.
- Vainqueur de la Coupe de France 1982, 1983, 1985, 1994, 1995, 2000.
- Vainqueur du Tournoi des As 1988, 1990.
- Champion de France de Pro B 2001, 2012.

LP