RMC Sport

Monclar : « Ça met l’eau à la bouche »

-

- - -

En attendant la rencontre Le Mans-Nancy ce lundi (20h30), dernier match de première journée de Pro A, Jacques Monclar, membre de la Dream Team RMC Sport, décrypte les premiers résultats de cette reprise de championnat.

Une première journée riche en surprises

« La première surprise, c’est la victoire du Havre à Boulazac avec un écart de 20 points (56-76). La marge est impressionnante. C’est une très belle perf’ des Havrais. On n’attendait pas non plus la victoire de Poitiers à Roanne (69-73). Et enfin la victoire de l’ASVEL sur le parquet du champion Chalon (71-72). Tout ça met directement les choses en perspective. On peut noter également Dijon qui est allé s’imposer à Cholet (63-65), ce qui peut être considéré comme une petite surprise, même si la préparation des Dijonnais laissait entrevoir de belles choses et de moins belles côté choletais. Paris-Levallois s’est sorti tranquillement du piège orléanais (93-75) et Gravelines a battu Strasbourg (82-73) dans un match de haut niveau. Le championnat est reparti, et ça met l’eau à la bouche. »

Chalon, le champion battu d’entrée

« Ils ne sont pas prêts. Ils ont eu beaucoup de blessés en préparation. Mais il y a un effectif considérable. Il y a une équipe qui va se mettre en place, qui va attaquer l’Euroligue cette semaine. Un nouveau joueur Dominique Sutton, qui vient de l’Université North Carolina Central, va intégrer l’équipe. L’entraîneur Greg Beugnot va également chercher un remplaçant pour Marcus Denmon qui s’est fracturé le 5e métatarse (absent six semaines, ndlr). Mais Chalon sera comme Nancy, comme Gravelines, comme Paris, dans les équipes de haut de tableau cette saison. »

Limoges, un promu ambitieux

« J’étais au match. Ils s’en sont sortis dans une ambiance de feu à Nanterre (68-70) avec les supporters locaux et les Limougeauds qui avaient fait le déplacement. Ça s’est joué à très peu de choses. Le CSP a pris la directive des opérations en 2e mi-temps. Limoges ne devrait pas avoir l’accident sportif industriel qui lui était arrivé il y a deux saisons, où ils étaient descendus sitôt après être remontés. C’est une équipe bien en place avec un Joseph Gomis qui est un joueur impeccable. Ils ont de la dimension physique avec pas mal de joueurs de grande taille. La méthode de l’entraîneur Yannakis va faire son œuvre. »