RMC Sport

Monclar : « Tony a changé le cours des matches »

Jacques Monclar

Jacques Monclar - -

Le consultant RMC Sport estime que la venue temporaire de certains Français de NBA, comme Tony Parker à l’ASVEL, a été déterminante dans le début de saison de Pro A. « Le taux de remplissage de Villeurbanne à l’extérieur était de 105%, glisse Jacques Monclar. Parce que les gens demandaient des dérogations pour débloquer des places supplémentaires. Ça a permis de remplir les salles. Tony, notamment, était un vrai vecteur de communication. Gravelines-Dunkerque, qui est en tête, va être dans la continuité. Le SLUC Nancy va aussi réagir. Le championnat est dense. Il n’y a pas de règne d’une équipe. Seul Boris (Diaw) a changé la donne à Bordeaux en plaçant le club dans les quatre premiers de Pro B alors que ce n’est pas forcément sa place. Quand Tony s’est investi un peu plus, ça a aussi changé le cours des matches. Mais il n’a pas eu le temps d’avoir un vrai changement sur le championnat. »