RMC Sport

ProA : Limoges stoppe Pau-Orthez

Limoges a remporté le grand classique du basket français contre Pau-Orthez (79-76), qui restait sur 11 succès d’affilée, ce lundi en ouverture de la 26e journée de ProA.

Humilié à Gravelines il y a trois jours, Limoges s'est ressaisi à Beaublanc et a stoppé la série de victoires de Pau-Orthez (79-76), lors d'un choc aux allures de classique des années 80-90, lundi en match avancé de la 26e journée de ProA. Cette 13e victoire ne met pas fin aux difficultés du double champion en titre, 10e, mais elle lui permet de ne pas dire adieu aux play-offs, et de rêver encore un peu, qui plus est en dominant un adversaire historique.

Elle est en grande partie l'oeuvre du meneur macédonien d'origine américaine Bo McCalebb (17 points, 4 rebonds), imité par l'international français Léo Westermann (15 points, 4 rebonds). Pau-Orthez (4e), équipe la plus régulière ces dernières semaines, chute après une superbe série de onze victoires d'affilée, et rate une précieuse occasion de mettre la pression sur le 2e Monaco, qui recevra Orléans mardi.

L'affront à Gravelines (54-78) avait fait très mal aux Limougeauds. "Cette équipe est complètement mal foutue. Même moi, je n'arrive même plus à trouver ma place. C'est très dur", s'était ainsi agacé l'international Nobel Boungou-Colo, dans la presse locale (Le Populaire) tandis que le coach Dusko Vujosevic avait tout simplement présenté ses excuses aux supporteurs.

Mais les coéquipiers de l'international français Ali Traoré (12 points) se sont remis à l'endroit. Ils ont globalement dominé un Elan Béarnais maladroit et moyennement inspiré. Menant d'un point à la pause 34-33, ils ont surtout creusé l'écart dans le troisième quart temps. Le CSP a toutefois douté en fin de match, alors que le meneur américain Michael Thompson (26 points) enchaînait les bras roulés .

La rivalité historique entre le CSP et l'Elan Béarnais avait atteint des sommets dans les années 80-90. Pendant cette période, les deux équipes s'étaient affrontées à cinq reprises en finale du Championnat.

La dernière, en 1998, avait souri à l'Elan Béarnais, le troisième club le plus titré de l'histoire (neuf victoires), derrière... Limoges (11) et Villeurbanne (17).

la rédaction avec AFP