RMC Sport

La Corée du Sud veut limiter la taille des basketteurs

Les supporters coréens ne verront plus de joueurs étrangers jugés trop grands

Les supporters coréens ne verront plus de joueurs étrangers jugés trop grands - AFP

La ligue coréenne de basket-ball a décidé d’instaurer une limite de taille pour les joueurs étrangers du championnat de première division. Le meilleur marqueur de la saison pourrait même en faire les frais.

Depuis 2010 on connait les JFL (joueurs formés localement) dans la Jeep Elite. Pour permettre aux jeunes Français de gagner du temps de jeu, la LNB a choisi de limiter à six le nombre d'étrangers au sein des équipes de l'élite, dont quatre Américains. Mais la Ligue sud-coréenne de basket-ball est allée encore plus loin ce vendredi. Selon le Korean Times, quotidien local en langue anglaise, la KBL a mis en place deux nouvelles règles pour développer ce sport dans la péninsule coréenne. Ainsi, les clubs de l’élite ne pourront pas engager plus de deux joueurs étrangers pendant la saison. Pire, ces deux basketteurs non-coréens ne pourront pas mesurer plus de deux mètres de haut. Meilleur marqueur de la saison 2017-2018 avec 25,7 points de moyenne, l’Américain David Simon est l’un des premiers touchés par cette évolution du règlement. 

Seulement deux ou trois joueurs concernés

L’ancien de la Jeep Elite avec Dijon et Strasbourg, présent en Corée du Sud depuis 2014 ne comprend pas une telle décision. « Je ne comprends pas ce choix, a lancé le pivot auprès de la radio BBC OS. Je ne la comprends pas simplement parce que nous ne sommes que deux ou trois au-dessus de la limite autorisée. » Une décision pour le moins surprenante qui pourrait bien marquer la fin de l’aventure coréenne pour le joueur de 35 ans.

JGL