RMC Sport

Monclar : "Parker a montré qu'on pouvait encore compter sur lui dans les grands moments"

-

- - -

Vainqueurs dimanche du TQO de Manille après leur victoire (83-74), face au Canada, les Bleus iront bien à Rio pour les JO (5 au 21 aout). Membre de la Dream Team RMC Sport, Jacques Monclar voit les coéquipiers de Tony Parker capable de décrocher une médaille au Brésil.

« C’était un piège. Depuis cette défaite contre l’Espagne en finale de l’Euro on savait qu’il faudrait passer par là, rappelle Jacques Monclar. Les garçons ont été magnifiques. Ils sont montés en régime. Ce match contre le Canada a été très bien géré face à une très bonne équipe avec pas mal de joueurs NBA, Cory Joseph notamment, avec beaucoup d’envie, beaucoup de physique. On a eu un Tony Parker énorme (26 points inscrits). On a eu sur le tournoi un immense Nando de Colo. On a vu aussi la solidarité collective des garçons. Le coaching de Vincent Collet en jouant « petit » à l’intérieur a été payant. Je dirais que dans le dernier match, celui qui était le plus décisif, TP a montré qu’il était un joueur de classe mondiale, qu’on pouvait encore compter sur lui dans les grands moments. Avec Nico Batum, Boris Diaw et les autres, ils auront envie de monter sur le podium à Rio. »

« Bien d’avoir les Américains dans notre groupe »

« C’est bien d’avoir les Américains dans notre groupe (avec la Serbie, la Chine, l’Australie et le Venezuela ndlr), comme ça on est sûr de ne pas les avoir en quart de finale. Les Serbes sont vice-champions du monde aussi. Il va falloir les battre, comme l’Australie, pour espérer finir deuxièmes. Mais si on finit trois ou quatre, ce n’est pas grave. En quarts, on remet les compteurs à zéro, on sait qu’il n’y aura pas les « Ricains » en face. L’Australie ne sera pas un cadeau. Il faudra se méfier du Venezuela. La Chine semble un ton en dessous. Je suis ravi parce que le basket français ne s’était pas qualifié deux fois de suite pour les JO depuis l’enchaînement 1956-60. »

« Avec Rudy Gobert, c’est mieux »

« J’ai vu ce matin que Rudy Gobert se donnait quelques jours de réflexion. Je pense que ce serait une expérience formidable pour lui. Mais si ce n’est lui, ce sera un autre. Il y aura un gars à 2,10m, que ce soit Alexis Ajinça ou Kevin Séraphin. Si c’est Rudy, c’est mieux. Il représente beaucoup de choses défensivement et au rebond. Le rebond a été notre point faible au TQO. Ça règlerait beaucoup de choses. Mais de toute façon on a une belle équipe. On peut rêver de les voir monter sur la boite à Rio. J’y crois. » 

A lire ici : les Bleus s’envolent pour les Jeux

A lire ici : Tony Parker veut être porte-drapeau

la rédaction