RMC Sport

NBA: Le communiqué fort des joueurs de Milwaukee pour justifier le boycott

Un mouvement sans précèdent a été initié ce mercredi soir par les Bucks de Milwaukee. En réaction aux dernières violences policières et l'affaire Jacob Blake, George Hill et ses coéquipiers ont décidé de boycotter la rencontre des playoffs face au Orlando Magic. Le meneur des Bucks et son coéquipier Sterling Brown se sont justifiés ensuite dans un communiqué lu devant les médias.

Comme un symbole. Sterling Brown, l'arrière des Bucks de Milwaukee, a pris la parole pour justifier le boycott de son équipe lors des playoffs de NBA, conséquence des dernières violences policières en date avec l'affaire Jacob Blake qui secoue, une nouvelle fois, la société américaine. Le joueur de 25 ans en a lui-même été victime en 2018 et s'est exprimé ce mercredi soir en compagnie de son coéquipier George Hill. 

Sterling Brown et ses coéquipiers ont refusé de jouer en réaction à l'affaire Jacob Blake, Afro-Américain grièvement blessé par un policier. "Les 4 derniers mois ont mis en lumière les injustices raciales que rencontrent les communautés afro-américaines, a réagi Sterling Brown dans un texte lu devant les médias. Les citoyens à travers le pays ont utilisé leur voix et leur plateforme pour dénoncer ces actes répréhensibles".

"Malgré l'appel massif pour un changement, il n'y a eu aucune action" 

La rencontre des playoffs NBA entre Milwaukee et le Magic d'Orlando a été reportée au dernier moment, comme ensuite deux autres matchs en soutien au mouvement. "Lors des derniers jours dans notre Etat du Wisconsin, nous avons vu une vidéo horrible de Jacob Blake qui se fait tirer dessus à 7 reprises par un officier de police à Kenosha, en plus des coups de feu sur les manifestants, a détaillé encore Brown. Malgré l'appel massif pour un changement, il n'y a eu aucune action, donc aujourd'hui nous ne pouvons pas nous concentrer sur le basket".

Meneur des Bucks, George Hill a tenu aussi à envoyer un message à la société américaine au nom de tous ses coéquipiers, prenant la parole face aux médias après Sterling Brown. "Quand nous entrons sur le terrain pour représenter Milwaukee et les Wisconsin, nous nous attendons à jouer à un très haut niveau, donner le maximum et nous nous rendons mutuellement des comptes, a demandé George Hill. Nous nous en tenons à ces standards et en ce moment, nous demandons la même chose de la part des législateurs et des forces de l'ordre".

Selon plusieurs médias américains, les Lakers et Clippers de Los Angeles ont voté pour un boycott de la fin de saison NBA. "La saison est en danger", a ainsi confié un joueur d'expérience à Adrian Wojnarowski, journaliste référence du basket américain. La décision des joueurs de Bucks de Milwaukee a déjà créé un premier mouvement de boycott, qui pourrait désormais s'étendre à d'autres équipes. 

GL