RMC Sport

Covid: le match de NBA Boston-Miami reporté, pas assez de joueurs pour le Heat

Le match de NBA entre les Boston Celtics et le Miami Heat, prévu ce dimanche soir (1h, heure française), est reporté à cause du Covid. Confronté à plusieurs cas positifs, Miami n'a pas les huit joueurs minimum disponibles.

La rencontre prévue dimanche soir (1h, heure française) entre Boston et Miami a été reportée, a annoncé la NBA. Le Heat ne pouvait pas aligner un minimum requis de huit joueurs, une grande partie de son effectif étant tenu d'observer une quarantaine à cause du coronavirus.

"Le match NBA prévu ce soir entre Miami et Boston au TD Garden a été reporté conformément aux protocoles de santé et de sécurité de la ligue. En raison de la recherche des cas contacts chez les joueurs du Heat, l'équipe ne dispose pas des huit joueurs disponibles requis pour participer à cette rencontre", a indiqué l'instance.

Selon le site The Athletic, un joueur de Miami a passé un test revenu non concluant, ce qui fait de ses coéquipiers potentiellement des cas contacts.

Ce match est le deuxième à être reporté depuis le début de la saison régulière. Le premier devait opposer le 23 décembre Houston à Oklahoma City et n'a toujours pas été reprogrammé. 

Les Celtics également très touchés

La tenue de Boston-Miami ne tenait déjà qu'à un fil ce dimanche puisque les Celtics sont aussi décimés par le Covid-19. Dans le sillage du test positif de Jayson Tatum, six autres joueurs sont également tenus de rester en quarantaine (Jaylen Brown, Javonte Green, Semi Ojeleye, Tristan Thompson, Grant Williams et Robert Williams).

À cette liste d'absents s'ajoutent deux blessés, Romeo Langford (poignet) et Kemba Walker (genou gauche). En conséquence, les Celtics n'ont plus que huit joueurs valides, ce qui leur permettait néanmoins de pouvoir jouer ce dimanche soir contre Miami.

Le coronavirus a déjà frappé depuis le début de saison Houston, Philadelphie, Washington, Brooklyn ou encore Dallas, eux aussi diminués par l'absence imposée de plusieurs joueurs, tenus de respecter le protocole sanitaire de la ligue en étant à l'isolation une semaine voire deux.

la rédaction avec l'AFP