RMC Sport

EN VIDEO - NBA : Curry profite de l'affaire Sterling

Chris Paul et Stephen Curry

Chris Paul et Stephen Curry - -

Perturbés par la sortie raciste de leur président Donald Sterling, les Clippers se sont inclinés à Golden State, la nuit dernière, dans le Game 4 du premier tour des playoffs. Portland, Toronto et Washington l'ont emporté.

Curry relance Golden State

C’est peu dire que les Clippers ne sont pas préparés dans la sérénité. Secoués par les propos racistes tenus par Donald Sterling, leur président, les joueurs de Los Angeles se sont inclinés sur le parquet de Golden State, la nuit dernière, dans le Game 4 du premier tour des playoffs (118-97). Après avoir protesté contre le dérapage de leur patron en retournant leurs maillots lors de l’échauffement, les partenaires de Chris Paul (16 points, 6 passes) ont subi la loi des Warriors. Emmenés par un Stephen Curry de gala (33 points, 7 passes) et un bon Andre Iguodala (22 points, 9 passes), les pensionnaires de l’Oracle Arena n’ont laissé aucun espoir à leurs hôtes. Les deux équipes sont désormais à égalité 2-2. Le Game 5 aura lieu mardi, toujours dans la baie d’Oakland.

Portland fait le break

Le match le plus disputé de ce premier tour des playoffs a encore une fois tenu toutes ses promesses la nuit dernière. Au terme d’un scénario à rebondissements, c’est Portland qui a pris le meilleur sur Houston pour remporter le Game 4 après prolongation (123-120). Nicolas Batum a confirmé sa forme du moment en claquant 25 points, 6 rebonds et 6 passes. LaMarcus Aldridge (29 points, 10 rebonds) et Damian Lillard (23 points, 8 passes) ont également répondu présents. Mais c’est Wesley Matthews (21 points), auteur d’une interception décisive dans les derniers instants de la partie, qui s’est mué en héros d’un soir. En face, James Harden (28 points), Dwight Howard (25 points, 14 rebonds) et Chandler Parsons (26 points) ont entretenu l’espoir pour les Rockets. Après ce succès in extremis, les Blazers mènent 3-1 dans la série et ne sont plus qu’à une victoire de la qualification.

Toronto ne lâche rien

Brooklyn avait l’occasion de prendre une belle option sur la qualification pour le deuxième tour des playoffs la nuit dernière. Mais les New Yorkais ont vu leurs plans perturbés par Toronto. Dans le sillage de DeMar Derozan (24 points), les Raptors ont remporté le Game 4 pour s’offrir une première victoire à l’extérieur en playoffs depuis 13 ans. Un moment historique auquel n’a pas participé Nando De Colo. Après ce coup d’éclat, la franchise canadienne, revenue à égalité dans la série 2-2, tentera de prendre l’avantage mercredi lors du Game 5. Sur son parquet cette fois.

Chicago au bord du gouffre

Battus 98-89 à Washington, les Chicago Bulls se retrouvent menés 3-1 dans leur premier tour de playoffs face aux Wizards. Un succès construit notamment grâce aux 30 points (six tirs à trois points réussis) de Trevor Ariza. A une défaite de l’élimination, Joakim Noah et ses coéquipiers joueront gros ce mardi soir à Chicago pour le Game 4. Mais même s’ils arrachent une victoire, il leur en faudra encore deux. Mission impossible ? Très, très difficile, en tout cas.

Alexandre Jaquin