RMC Sport

Le Heat y est presque, Chicago prend l’avantage

-

- - -

Vainqueur de Milwaukee (104-91) la nuit dernière, Miami n’est plus qu’à un pas de la qualification pour le 2e tour des play-offs. Un succès (79 – 76) permet à Chicago de prendre l’avantage dans sa série face au Nets de Brooklyn.

Miami mène désormais (3-0) dans sa série face aux Bucks de Milwaukee après une victoire sans frayeur hier à Milwaukee (104-91). Milwaukee n’aura fait illusion qu’au cours du premier quart temps, avant que le champion en titre ne déroule sous la houlette d’un trio James (22 points), Wade (12 passes) et Bosh (16 points, 14 rebonds) appliqué. Mais l’homme de la rencontre s’appelle Ray Allen. Le vétéran de 37 ans est sorti du banc du Heat pour claquer une belle feuille de stats à 23 points en 30 minutes de jeu. Surtout, l’ailier, auteur de 5 paniers primés hier, signe un nouveau record avec 321 paniers à trois points inscrits en play-offs, effaçant des tablettes un certain Reggie Miller.

Chicago prend l’avantage

Alors qu’ils semblaient se diriger vers un succès paisible, les Bulls ont tremblé en fin de match la nuit dernière face aux Nets de Brooklyn mais s’imposent finalement (79-76). Une victoire précieuse qui permet à la franchise de Chicago de mener la série (2-1) et de conserver l’avantage du terrain. Face à des Nets à la dérive en terme d’adresse, les Bulls ont bien contrôlé les débats pendant les trois quarts de la rencontre, mais ont concédé un (24-14) lors du dernier quart temps qui aurait pu coûter cher… Boozer (22 points, 16 rebonds) et Deng (21 points, 10 rebonds) ont tenu la baraque côté Chicago, alors que Joakim Noah, aligné dans le 5 de départ, a réussi à glaner 8 rebonds en 27 minutes malgré une blessure persistante à la voûte plantaire.

Toujours de l’espoir pour Memphis

Memphis a signé le succès de l’espoir la nuit dernière dans sa salle face aux Clippers de Los Angeles (94-82). Une victoire qui permet aux Grizzlies de se relancer dans la série (2-1). Solide défensivement, Memphis stoppe une série de 9 victoires consécutives des Californiens, grâce notamment à un Zach Randolph des grands soirs, auteur de 27 points et 11 rebonds, dont 6 prises offensives. L’intérieur espagnol Marc Gasol (16 points et 8 rebonds) complète la belle soirée des Grizzlies avec le trophée de meilleur défenseur de la saison.