RMC Sport

Miami bis

LeBron James, MVP de la finale

LeBron James, MVP de la finale - -

Grâce à un LeBron James au sommet de son art, les Heats ont battu jeudi Oklahoma (4-1), et décrochent leur deuxième titre après 2006. Une consécration pour l’ailier de Miami, MVP de la finale.

Miami le tient ! Finaliste malheureux l’an dernier face à Dallas, et après une dernière et large victoire face à Oklahoma City (121-106) lors du match 5, le Heat a décroché son deuxième titre après 2006 et l’ère Shaquille O'Neal. Il s’agit du premier pour LeBron James, qui aura attendu neuf ans avant de mettre la bague au doigt. Comme depuis le début de la finale et de la saison, le « King » a une nouvelle fois grandement contribué à la victoire de l’équipe de South Beach. L’ailier américain, MVP de la finale après avoir été celui de la saison régulière, a bouclé son année en apothéose avec un somptueux triple-double (26 points, 11 rebonds et 13 passes). « Il était temps, s’est exclamé James. C’est le plus beau jour de ma vie. Je ne veux le passer avec personne d’autre que mes coéquipiers et ces fans, qui sont incroyables. C’est un rêve qui devient réalité. »

Ses coéquipiers du « Big Three », Dwayne Wade et Chris Bosh, mais aussi tout le collectif des Heats, ont répondu présent pour ce clash face à OKC. Ronny Turiaf n'a joué que trois petites minutes en tout et pour tout, jeudi, mais il entre dans le club fermé des Français champion de NBA, le 4e après Tony Parker avec San Antonio (2003, 2005 et 2007), et les deux Frenchies de Dallas, Ian Mahinmi et Rodrigue Beaubois (2011).

Battu lors du premier match, Miami a remporté les quatre suivants, infligeant à Oklahoma plus de défaites qu’il n’a fallu pour sortir Dallas, les Lakers et San Antonio réunis ! Malgré les 32 points et 11 rebonds de Kevin Durant, le Thunder a déposé les armes. Cette fois l’expérience l’a emporté, mais la jeune bande d’Oklahoma a l’avenir devant elle.