RMC Sport

Miami rejoint Oklahoma en finale

LeBron James

LeBron James - -

Au plus mal après le match 5, Miami a su renverser la vapeur en finale de la Conférence Est. Après son éclatante victoire jeudi soir, le Heat est parvenu à donner le dernier coup de collier, dans la nuit de samedi à dimanche, en s’imposant (101-88) face à Boston dans son American Airlines Arena. Et pourtant, la franchise floridienne a longtemps vu son adversaire lui résister. A moins de 10 minutes de la fin, les Celtics de Rajon Rondo, auteur du dixième triple-double de sa carrière (22 points, 14 passes et 10 rebonds), étaient encore en course (81-82). Mais poussé par son « Big Three », LeBron James (31 points et 12 rebonds), Dwyane Wade (23 points et 6 rebonds) et Chris Bosh (19 points et 8 rebonds), Miami se hisse pour la deuxième fois consécutive en finale de la NBA. Battus la saison dernière par Dallas, ils retrouveront le Thunder d'Oklahoma City et ses Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden.

Rondo : « Ça s'est joué à peu de choses »

Boston s’est incliné lors du match 7 face à Miami (101-88), dans la nuit de samedi à dimanche sur le parquet de l’American Airlines Arena. Rajon Rondo, auteur du dixième triple-double de sa carrière (22 points, 14 passes et 10 rebonds), estime que cette finale de la Conférence Est ne s’est pas jouée à grand-chose. « Ça s'est joué à peu de choses, regrette le meneur des Celtics. On était bien rentré dans le match, mais la réussite nous a fuis au plus mauvais moment. A l'inverse, ils ont su rentrer leurs tirs et ils méritent leur victoire »

Doc Rivers : « J’ai dit à James de gagner la finale »

Malgré la défaite de Boston dans la nuit de samedi à dimanche face à Miami (101-88), Doc Rivers est venu saluer LeBron James à la fin de la rencontre. « Je lui ai dit que j’étais fier de lui et qu’il devait maintenant aller gagner ce titre NBA», confie l’entraîneur des Celtics en conférence de presse. De son côté, LeBron James a expliqué que : « Je lui ai dit que je le respectais et qu’il avait fait un boulot énorme avec son équipe ».