RMC Sport

Monclar : « Les Spurs vont se relever »

Jacques Monclar

Jacques Monclar - -

Malgré cinq points d’avance à 30 secondes de la fin du match 6 des finales NBA, San Antonio s’est incliné sur le parquet de Miami (103-100 ap), dans la nuit de mardi à mercredi. Si leur déception est énorme, notre consultant Jacques Monclar estime que les coéquipiers de Tony Parker ont les moyens de s’en remettre avant l’ultime rencontre, jeudi en Floride.

Les officiels commençaient à préparer le sacre de San Antonio. Malgré cinq points d’avance dans les derniers instants de la partie, les Spurs ont vu leur avance diminuer puis s’effondrer à cause d’un LeBron James en feu (32 points, 11 passes, 10 rebonds) lors du match 6 des finales NBA. Alors qu’un septième match décisif aura lieu dans la nuit de jeudi à vendredi (3h du matin en France), Jacques Monclar, pense que tout va désormais se jouer au mental. « Il y a deux scénarios possibles pour le match 7. Soit les Spurs prennent une rouste, soit ils gagnent à l’arrache, estime le membre de la Dream Team RMC Sport. San Antonio est une équipe qui reste accrochée si tu les jettes au plafond.

Ce mardi, ils ont donné deux fois la chance au Heat de l’emporter après les rebonds offensifs de Wade et Bosh. Sur la dernière possession, si nous étions en Europe, les partenaires de Tony Parker auraient fait faute et le match aurait été bouclé. Mais ce n’est pas dans les us et coutumes américains. Ces deux paniers à trois points leur font beaucoup de mal. Et, lors de la dernière possession, ils prennent aussi un trois points. San Antonio a été dévasté mentalement. C’est terrible de perdre de la sorte. L’ambiance était absolument démoniaque dans la salle de Miami.

« Un des plus beaux matches que j’ai vus »

Les Spurs vont se relever. Tim Duncan a été énorme en première mi-temps, même s’il a été moins présent dans le final, notamment sur les deux derniers rebonds. Le niveau de jeu a été fabuleux. J’attends de voir l’état de Wade, qui a pris un coup au genou et je sais qu’il a des genoux sensibles. Le Heat est clairement favori, mais s’il y a une équipe qui peut le faire, c’est les Spurs. Manu Ginobili est passé au travers du match 6 avec 8 pertes de balle. Même si Tony Parker a été immense dans le final, il a pioché pendant la rencontre. C’est LeBron James qui a défendu sur Tony. Nous avons vécu quelque chose d’exceptionnel. C’est un des plus beaux matches que j’ai vus. Il va entrer dans la légende du basket.

A la fin du match, le panier de Ray Allen est extraordinaire. C’est un spécialiste des paniers. Quand il shoote, la plupart du temps, ça rentre. Si les Spurs font douter Miami d’entrée de match, et que le score est toujours serré dans le quatrième quart temps, la dynamique va s’inverser. Si les Spurs sont toujours vivants, ils auront une chance. C’est le seul moyen. Sinon, c’est terminé. Ils auront laissé passer leur opportunité. Miami n’est pas serein. Les coéquipiers de LeBron croient déjà qu’ils ont gagné. »

A lire aussi :

<< Euro - Les championnes d'Europe de 2001 honorées

<< France-Croatie : Les Braqueuses sur leurs gardes

<< Finales NBA : trois petites histoires pour la grande histoire

Jacques Monclar