RMC Sport

Monclar : « San Antonio a tout à gagner »

Jacques Monclar

Jacques Monclar - -

Vainqueur de la première manche de la finale NBA à Miami, San Antonio va tenter d’enfoncer le clou la nuit prochaine, toujours sur le parquet du Heat. Pour notre consultant Jacques Monclar, les coéquipiers de Tony Parker ont une occasion en or de prendre une option sur le titre.

Miami-San Antonio, c’est la finale NBA rêvée, qui connaîtra son deuxième épisode dans la nuit de dimanche à lundi. Malgré un LeBron James en feu avec un triple double (18 points, 18 rebonds, 10 passes décisives), le Heat s’est incliné à domicile lors de la première manche (92-88). Une rencontre dont Tony Parker a été le héros en réussissant un panier de folie dans les dernières secondes. Pour Jacques Monclar, le meneur français des Spurs est en train d’entrer un petit peu plus dans la légende. « Pour tous les médias américains, Tony Parker est le troisième meilleur joueur de la NBA derrière Kevin Durant (Oklahoma City) et LeBron James (Miami). Les statistiques de Tony Parker font de lui le deuxième meilleur meneur de l’histoire des play-offs de la NBA, derrière Magic Johnson, rappelle membre de la Dream Team RMC Sport. C’est absolument énorme. »

« En ce qui concerne la finale, il n’y a eu qu’un match. La route est encore longue. J’ai discuté avec Tony et il m’a dit que le Heat avait toujours su gagner des séries après avoir perdu le premier match. Ce qui s’est passé dans cette fin de rencontre avec ce panier où Tony passe en revue à la fois l’ailier Chris Bosh, l’arrière Dwyane Wade pour terminer avec LeBron James... Tony tombe à terre, se relève, tire et, avec l’aide du plexiglass, le ballon entre dans le panier. C’est fabuleux. Les médias américains ont également été attentifs au temps mort qui a suivi puisque le Français s’est carrément assis à la place du coach (Gregg Popovich). Il a dit à son équipe qu’elle avait 4 points d’avance. Donc on ne les touche pas, on les regarde. C’était un grand moment pour Tony Parker et pour tout le monde. »

« Miami n’a plus le choix »

« Les Spurs ont inversé l’avantage du terrain. Maintenant, dans la nuit de dimanche à lundi, il y a ce match 2 à Miami. Je suis prêt à parier que LeBron James va mettre 35 points et qu’il y aura un impact physique terrible. Pour les joueurs du Heat, c’est ce que l’on appelle un "must-win game", à savoir qu’ils n’ont pas d’autre choix que la victoire. »

« Après leurs 60 dernières défaites, Miami a toujours gagné le match suivant. C’est-à-dire que le Heat n’a pas perdu deux rencontres consécutives depuis 60 matches. C’est une équipe qui, lorsqu’elle a gagné ses titres NBA (en 2006 et 2012), a toujours perdu le premier match. Contre les Chicago Bulls en demi-finale de Conférence Est, elle avait également perdu le premier. C’est une formation qui s’ajuste. Elle aura besoin, autour de LeBron James, d’un Chris Bosh et d’un Dwyane Wade plus forts même si Wade a fait un bon début de match face aux Spurs avant de sombrer dans le dernier quart-temps. En face, même si les Spurs semblent humbles et modestes, ils ont les dents qui rayent le parquet. Ils ont tout à gagner ce dimanche. »

A lire aussi :

Nanterre l'a fait !

Parker : « Un tir de folie »

Monclar : « Miami – Spurs ? La finale idéale »