RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: une fille non inscrite dans le testament, bataille familiale... où en est l’héritage?

Un an jour pour jour après le décès tragique de Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère, la succession de l’ancienne star de la NBA n’est toujours pas réglée et donne lieu à plusieurs batailles légales.

L’émotion reste toujours aussi prégnante un an jour pour jour après le drame et l’accident d’hélicoptère ayant ôté la vie à Kobe Bryant, sa fille Gianna et sept autres personnes.

La mort brutale du quintuple champion NBA et ex-star des Lakers a également entraîné des interrogations sur son héritage et comment sa veuve, Vanessa, et ses proches peuvent en bénéficier.

Vanessa Bryant a hérité de 200M$ d'actions

La principale bénéficiaire de la fortune de Kobe Bryant, estimée à 700 millions de dollars (soit 640 millions d'euros) au moment de son décès, est sans surprise sa femme Vanessa. Mariée au basketteur depuis 2001, la mère de leurs quatre filles a touché l’essentiel des actifs et de l’argent laissés par la légende des Lakers. Son ex-agent et proche ami Rob Pelinka a aussi été inclus dans le testament de Kobe Bryant mais le détail de son héritage n’a pas filtré.

Outre les biens immobiliers et notamment leur maison en Californie ou plusieurs résidences secondaires, Vanessa Bryant a empoché les bénéfices liés aux investissement financiers réalisés par Kobe Bryant de son vivant. Et en premier lieu, la veuve de 38 ans a hérité de sa participation (10% du capital) au sein de l’entreprise BodyArmor soit environ 200 millions de dollars (165 M d'euros) en actions.

La dernière fille de Kobe pas présente dans le testament

Depuis un an, Vanessa Bryant gère donc les actifs de son défunt mari en tant que principale bénéficiaire de son héritage. Mais la veuve de l’ancien basketteur est tenue d’en garder une partie pour ses trois filles encore vivantes. Enfin pas tout à fait. 

La dernière-née de la famille Bryant, la petite Capri, ne figure pas sur le testament de son père. Kobe Bryant n’avait pas encore modifié le document pour y inclure sa dernière fille, née neuf mois avant mois l’accident d’hélicoptère. Face à cet imbroglio, Vanessa Bryant se démène pour faire reconnaître légalement les droits de Capri, désormais âgée d’un an et demi, et a même engagé une procédure judiciaire en ce sens.

La belle-mère de Kobe attaque sa fille en justice

Encore profondément marquée par le décès de son époux et de sa fille Gianna, Vanessa Bryant doit faire face à une triste bataille judiciaire avec sa propre mère. Sofia Laine compte également toucher sa part du gâteau. La belle-mère du "Black Mamba" assure ainsi avoir reçu la promesse de voir son gendre s’occuper d’elle sur le plan financier.

Ecartée du testament, elle a décidé d’attaquer sa fille en justice et réclame une compensation. Jetée hors de la maison familiale par Vanessa Bryant, peu après le décès de Kobe, Sofia Laine demande aussi la reconnaissance des années où elle a travaillé comme assistante et nounou pour ses petites-filles. 

Des accusations balayées par Vanessa Bryant dans un communiqué à la mi-décembre: "Elle était une grand-mère qui a été soutenue par moi et son gendre à ma demande, a affirmé la veuve de Kobe. Elle veut maintenant me facturer 96 $ de l’heure pour avoir prétendument travaillé 12 heures par jour pendant 18 ans pour avoir gardé ses petits-enfants. En réalité, elle ne gardait mes filles aînées qu’occasionnellement quand elles étaient petites. Il y a 10 ans, nos enfants étaient des étudiants et des athlètes à temps plein et je n’ai eu d’autre enfant qu’en 2016. Ses affirmations sont manifestement fausses, mais j’ai tout de même essayé, à maintes reprises, de régler les choses avec ma mère."

JGL