RMC Sport

NBA: Boston déjà tout proche de la qualif, Siakam douche Orlando

Dans les playoffs NBA, Boston a gagné dans la nuit de vendredi à samedi un troisième match de suite face à Indiana, se rapprochant des demi-finales de conférence. Orlando a concédé une défaite à domicile qui pourrait coûter cher contre Toronto, et le Thunder s'est relancé.

Boston va-t-il être le premier à se qualifier pour les demi-finales de conférence? Cela semble bien parti. Dans la nuit de vendredi à samedi, les Celtics ont enchaîné une troisième victoire de suite face à Indiana (104-96) dans leur duel du premier tour des playoffs NBA.

La franchise la plus titrée de l'histoire de la ligue n'a plus besoin que d'une victoire pour éliminer les Pacers. Elle en aura l'occasion dimanche lors du match 4 à Indianapolis. Jaylen Brown a écoeuré Indiana avec ses 23 points et 7 rebonds. L'ailier de 22 ans a fini la rencontre avec un impressionnant 8 sur 9 au tir, dont 4 sur 5 à trois points.

Le meneur des Celtics Kyrie Irving a lui apporté 19 points malgré un cruel manque réussite au tir (7 sur 19), mais il a été très précieux en défense et avec ses passes décisives (10). "Il a fallu être très agressif et avoir confiance dans notre système de jeu. Tout le monde a apporté sa contribution, ce qui n'était pas évident dans une ambiance aussi hostile", a-t-il souligné.

Orlando a perdu gros

Pour son premier match de playoffs à domicile depuis 2012, Orlando s'est de son côté incliné 98-93 face à Toronto, porté par l'omniprésent Pascal Siakam. Les supporters floridiens attendaient ce match depuis sept ans, mais leur équipe n'a pas réussi à être à la hauteur de l'événement. Le Magic a mal débuté la rencontre et a toujours couru après le score, à l'exception d'un très bref passage en 3e période où la franchise floridienne est passée en tête après un panier à trois points de Nikola Vucevic (22 pts).

Toronto a aussitôt répondu avec un cinglant 16-4 qui a donné aux Raptors treize points d'avance (76-63). Orlando ne s'est pas découragé: les Floridiens sont revenus à quatre longueurs (94-90) à moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire. Mais Siakam a fait la différence avec un dernier panier pour porter son total de la soirée à 30 points et 11 rebonds.

"Ce sont les playoffs, il faut donner son maximum. Je bosse beaucoup, je suis content d'être en NBA et d'être un modèle pour tous les gamins en Afrique qui me regardent", a insisté l'ailier fort camerounais, bien parti pour remporter le trophée de joueur ayant le plus progressé. Grâce à lui, Toronto mène deux victoires à une, avant le match 4 qui aura lieu dimanche, toujours à Orlando.

Enfin, Oklahoma City s'est relancé en s'imposant 120-108 à domicile face à Portland. Le Thunder est toujours mené, deux victoires à une, mais Russell Westbrook qui avait lui-même qualifié sa prestation du match 2 d'"inacceptable" (14 pts, 5 sur 20 au tir), a remis "les points sur les i" avec ses 33 points et 11 rebonds.

CC avec AFP