RMC Sport

NBA: ce qu’il faut retenir de la première semaine sur le marché des transferts

Le marché des transferts en NBA a débuté lundi dernier, avec les échanges entre franchises, la Draft, puis l’ouverture de la folle période des "free agents" (joueurs libres). Après une semaine de tractations, il s’est déjà passé pas mal de choses de l’autre côté de l’Atlantique...

Les Lakers se sont un peu plus renforcés

Il peut, et devrait, y avoir encore beaucoup de mouvements dans la Ligue. Mais en quelques jours, les Los Angeles Lakers ont fait passer un message assez clair: ils seront favoris à leur propre succession la saison prochaine. Non seulement la franchise californienne va conserver ses stars LeBron James, Anthony Davis (sauf énorme surprise) et quelques joueurs solides, comme Kentavious Caldwell-Pope et Alex Caruso, mais elle a en plus réussi un "trade" pour faire venir le meneur allemand Dennis Schröder (ex-Oklahoma City), elle a chipé l’intérieur Montrezl Harrell – élu meilleur sixième homme de la saison passée – aux Clippers, et fait signer un contrat au très expérimenté Marc Gasol (ex-Toronto), champion NBA en 2019.

Dans le sens inverse, Rajon Rondo (Atlanta), Danny Green (Philadelphie) ou encore JaVale McGee (Cleveland) sont partis, mais aucun d’eux n’était pour ainsi dire un joueur indispensable dans l’effectif.

Ça a bougé pour les Français

Comme indiqué lundi dernier, Evan Fournier a activé sa "player option" à Orlando pour y effectuer une dernière saison, tout comme Nicolas Batum à Charlotte. Sauf que le second a été libéré de son contrat dans la foulée (tout en se faisant payer), ce qui veut dire qu’il va pouvoir signer avec l’équipe de son choix. L’annonce devrait tomber très, très prochainement.

En manque de temps de jeu à Boston, le pivot Vincent Poirier a été transféré à Oklahoma City, où il jouera (peut-être) avec le jeune meneur Théo Maledon, drafté au second tour par le Thunder, à moins qu'il reparte dans un échange. Killian Hayes, l’autre pépite tricolore, a lui été drafté en septième position par Detroit. Il y retrouvera son compatriote Sekou Doumbouya.

Les autres mouvements notables

Golden State, qui a appris la grave blessure de Klay Thompson, a tenté de réagir avec l’arrivée de l’ailier Kelly Oubre Jr (ex-Phoenix). Milwaukee a récupéré Jrue Holiday (ex-Nouvelle Orléans) à la mène, en se séparant d’Eric Bledsoe en échange. Autre meneur en vue, le vétéran Chris Paul a quitté Oklahoma City pour Phoenix. Gordon Hayward est parti libre de Boston pour signer un énorme contrat de 120 millions de dollars sur 4 ans avec Charlotte, l’Espagnol Serge Ibaka (ex-Toronto) a filé aux Clippers, et Danilo Gallinari est parti d’Oklahoma City pour aller à Atlanta. On notera aussi l’étonnant transfert du meneur argentin Facundo Campazzo, qui évoluait au Real Madrid et n’a jamais été drafté, vers Denver.

Les prolongations max

Le marché des transferts, ce sont aussi de très juteuses "prolongations", soit via une extension max, soit via une nouvelle signature en tant que joueur libre, mais dans la même franchise. Dans cette liste non exhaustive, notons que l’arrière Fred VanVleet a rempilé à Toronto pour 85 millions de dollars sur 4 ans, Joe Harris à Brooklyn pour 75 millions sur 4 ans, Jayson Tatum à Boston pour 195 millions (oui, oui) sur 5 ans, Donovan Mitchell à Utah pour 163 millions sur 5 ans, De’Aron Fox à Sacramento pour 163 millions sur 5 ans aussi, et Malik Beasley à Minnesota pour 60 millions sur 4 ans. De quoi appréhender l’avenir avec le sourire.

CC