RMC Sport

NBA: la jeunesse assure chez les Los Angeles Lakers

Brandon Ingram

Brandon Ingram - @AFP

Après trois défaites de rang, les Lakers, toujours privés de LeBron James, ont réagi avec la manière face à Dallas (107-97). Brandon Ingram (29 points) et Lonzo Ball (21) ont assuré le succès de leur franchise au Texas.

Les jeunes stars Brandon Ingram et Lonzo Ball ont répondu à l'appel lancé par l'entraîneur de Los Angeles, Luke Walton, qui avait réclamé plus de tirs, pour mener lundi les Lakers à la victoire 107-97 en NBA sur le parquet des Mavericks à Dallas.

Ingram a totalisé 29 points, Ball en ajoutant 21 pour effacer un retard de 13 points à la mi-temps et mettre un terme à une série de 3 défaites consécutives. C'est seulement le deuxième succès pour la franchise californienne en sept matches depuis que sa vedette LeBron James s'est blessé à l'aine le jour de Noël, marqué par une victoire sur le double tenant du titre, Golden State.

Les Lakers ont réussi à "changer mentalement"

Walton avait fait appel à Ingram et Ball après un très décevant échec (108-86) contre les Minnesota Timberwolves dimanche. "En fait, j'ai été très satisfait par notre esprit de compétition dans cette première mi-temps", a déclaré Walton, "J'ai pensé que les gars faisaient tout leur possible".

Le coach des Lakers a ajouté qu'il avait exhorté ses joueurs à "changer mentalement" en seconde période, et ils ont répondu par un 32-13 dans le 3e quart-temps. De son côté, le leader de la Conférence Est, les Milwaukee Bucks, a eu besoin d'une mi-temps pour prendre la mesure des Utah Jazz finalement battus 114-102 après avoir mené à mi-parcours 62-58.

Les Bucks rebondissent à l'Est

Pour les Bucks, Giannis Antetokounmpo a inscrit 30 points et Malcolm Brogdon 21 avec une défense renforcée en seconde période pour rebondir après la défaite de samedi contre les Toronto Raptors, leurs dauphins à l'Est.

"Ce qui est le plus important pour moi c'est qu'après avoir cédé 62 points en première mi-temps, nous les avons tenus à 40 en seconde", a estimé l'entraîneur de Milwaukee, Mike Budenholzer, pas très content de sa défense lors du premier acte.

Harden encore au top

L'autre leader de Conférence, à l'Ouest, Denver n'a pas connu la même réussite en cédant à Houston chez les Rockets (125-113). Le tenant du titre de meilleur joueur de la NBA (MVP), James Harden, a vécu encore une grande soirée avec un total de 32 points assorti de 14 passes décisives portant la franchise du Texas vers la victoire.

Harden a été bien épaulé par Clint Capela qui, avec 31 points, a réussi son meilleur score avec les Rockets, qui ont porté leur série de victoires à domicile à 10. A Boston, les Celtics l'ont emporté 116-95 contre les Brooklyn Nets grâce à Kyrie Irving, de retour de blessure (oeil) après deux matches, auteur de 17 points.

A l'occasion, du succès (119-107) de San Antonio chez les Detroit Pistons, le coach emblématique des Spurs, Gregg Popovitch, a atteint les 1221 victoires comme entraîneur égalant Jerry Sloan à la 3e place dans l'histoire de la NBA. DeMar DeRozan a passé 26 points, réussi 9 passes décisives et pris 7 rebonds, San Antonio remportant son 5e match de rang et le 13e en 16 rencontres.

RMC Sport avec AFP