RMC Sport

NBA: Simmons suspendu par les Sixers et démoli par Embiid

Les Sixers de Philadelphie ont annoncé ce mardi la suspension de Ben Simmons pour le premier match de la saison en NBA. Retenu malgré des envies de départ pendant l’intersaison, le joueur de 25 ans étale son mauvais comportement.

La saison NBA commence dans la nuit de mardi à mercredi aux Etats-Unis, avec la reprise de Milwaukee face à Brooklyn ou le duel entre les Lakers et Golden State. Du côté de Philadelphie, le match inaugural est prévu dans la nuit de mercredi à jeudi sur le parquet des Pelicans de la Nouvelle-Orléans.

Mauvaise nouvelle pour les Sixers, Ben Simmons ne devrait pas jouer. En conflit avec sa franchise, l’Australien de 25 ans a été suspendu pour un match à la suite d'un comportement préjudiciable pour l’équipe.

Simmons voulait partir cet été, Philadelphie l’a sanctionné

A Philadlephie, les fans des Sixers vibrent depuis plusieurs années grâce au slogan "Trust the process" qui a consisté à privilégier l’avenir avec de séduisants tours de draft plutôt que le présent. Et visiblement, Ben Simmons en a eu assez cet été. Si bien que l’ailier fort de Philly a demandé un départ pendant l’intersaison vers une autre équipe NBA. Faute d’offre jugée suffisante, la direction de la franchise de Pennsylvanie a décidé de conserver sa star.

Déçu de ce choix , Ben Simmons n’a pas voulu participer à la reprise de son équipe et au camp d’entraînement. En représailles, les Sixers ont bloqué début octobre un paiement d’environ 7 millions d’euros, soit près d’un quart du salaire de l’Australien.

Ben Simmons porté disparu pour la reprise
Ben Simmons porté disparu pour la reprise © Icon Sport

Embiid: "Je me fous complètement de ce mec"

En plus du conflit avec sa direction, Ben Simmons s’est déjà mis à dos plusieurs acteurs majeurs du vestiaire de Philadelphie. Aperçu sur son téléphone portable pendant un entraînement ce lundi, celui qui a toujours évolué chez les Sixers a été renvoyé de la session organisée ce mardi. Une nouvelle confirmé par son coach, le célèbre "Doc Rivers". Là encore, c’est lié à son manque d’implication chronique. Idem pour Joël Embiid, le joueur clé de l’équipe, invité à réagir lors de son passage face à la presse. Le pivot camerounais a dézingué son coéquipier, avec qui il n’a pas vraiment parlé depuis la reprise.

"Au point où on en est, franchement, je me fous complètement de ce mec, a lâché l’intérieur. Il fait ce qu’il veut. Ce n’est pas mon job, je veux juste rendre l’équipe meilleure, gagner des matchs. Je suis sûr que les autres gars que l’on a ici ressentent la même chose. Notre alchimie a été excellente malgré tout ce qui a pu arriver les derniers mois. Donc oui, je ne m’en soucie pas vraiment."

JGL avec AV