RMC Sport

NBA: un ancien joueur paraplégique après un accident de la route

Violement percuté sur son vélo, alors qu’il circulait à quelques blocs de chez lui dans l’Utah, l’ancien joueur NBA, Shawn Bradley, a été déclaré paraplégique. L’ex-pivot des Mavericks et de la sélection allemande, 48 ans, était hospitalisé depuis huit semaines.

C’est une bien triste nouvelle qu’a communiqué la franchise de Dallas mercredi soir : Shawn Bradley, ancien pivot allemand et des Mavericks, a été déclaré paraplégique après avoir été victime d’un grave accident de la circulation, le 20 janvier dernier. L’ancien joueur NBA, 48 ans aujourd’hui, était sur son vélo près de son domicile de St. George, dans l’Utah, lorsqu’il a été percuté par un véhicule depuis l’arrière. Un choc intense, qui l’a violemment projeté au sol.

"Shawn Bradley garde un état d'esprit positif"

Conduit à l’hôpital, l’ex-international allemand – qui possède la double nationalité américaine –, choisi lors de la draft 1993 en deuxième position par Philadelphie derrière Chris Webber, a subi plusieurs opérations. Mais, sévèrement touché à la moelle épinière, Bradley a été diagnostiqué paraplégique. "Sa femme à ses côtés jour et nuit, entouré d'une remarquable équipe de spécialistes et de membres de sa famille, Shawn Bradley garde un état d'esprit positif", indique le communiqué de la franchise de Luka Doncic. "Il a l'intention de se servir de ce qui lui est arrivé pour sensibiliser le public au sujet des dangers et de la sécurité à vélo."

L’Allemand, l’un des plus grands joueurs à avoir évolué en NBA (2,29 m), a également évolué sous le maillot des 76ers et des Nets (époque New Jersey). Il était hospitalisé depuis huit semaines, et suivait un programme de soins et de rééducation. "Nous avons été fort attristés par la nouvelle de l'accident, a témoigné le propriétaire de l'équipe de Dallas Mark Cuban. Shawn a toujours été incroyablement déterminé et a toujours affiché un état d'esprit combatif. Nous lui souhaitons le meilleur. Il fera pour toujours partie de la famille Mavericks."

Romain Daveau Journaliste RMC Sport