RMC Sport

NBA-Vidéo : Parker joue déjà les héros

-

- - -

Tony Parker a offert la victoire à San Antonio face à Dallas, la nuit dernière, en ouverture de la NBA. Meilleur marquer du derby texan, le meneur de jeu des Spurs est déjà très affûté. C’est le cas aussi d’Anthony Davis, impressionnant avec la Nouvelle-Orléans. En revanche, la nouvelle saison débute comme la précédente s’était achevée pour des Lakers en détresse.

Parker joue déjà les héros

Voilà quatre mois que tous les fans attendaient ça. La reprise de la NBA a eu lieu la nuit dernière et le lever de rideau a tenu toutes ses promesses. Après avoir reçu le trophée Larry O’Brien devant son public, San Antonio a entamé ce nouvel exercice par un succès in-extremis face à Dallas (101-100). Déjà très en jambes, Tony Parker a inscrit le shoot de la victoire à 3 points. Le meneur de jeu français termine meilleur marqueur du match avec 23 points. Ses deux potes du « Big Three » ont également répondu présent avec un double-double pour le grand Tim Duncan (14 points, 13 rebonds) et 20 points rassurants pour Manu Ginobili, auteur d’une présaison délicate. Boris Diaw a pris part à la fête en claquant 5 points, 9 rebonds et 6 passes. En face, les Mavericks ont longtemps cru pouvoir s’offrir le champion en titre. Mais le show de Monta Ellis (26 points) et la classe de Dirk Nowitzki (18 points) n’ont pas suffi.

Le show d’Anthony Davis

Il n’a que 21 ans mais il se comporte déjà en patron. Après un été impressionnant, Anthony Davis a confirmé sa montée en puissance lors de l’ouverture de la NBA, la nuit dernière, face à Orlando (101-84). L’intérieur de la Nouvelle-Orléans a plané sur la rencontre en gratifiant ses fans de 26 points, 17 rebonds et 9 contres ! Un récital appuyé par Omer Asik, lui aussi très affûté (14 points, 17 rebonds). Dans l’ombre de cet infernal duo, Alexis Ajinça a gratté 2’30 de temps de jeu, qui lui ont permis d’inscrire 2 points. Dans les rangs du Magic, privé de Victor Olapido, Evan Fournier s’est montré assez maladroit avec 11 points (3/11 aux tirs) en 32 minutes. Après ce joli succès inaugural, les Pelicans ont rendez-vous face à Dallas. Pour confirmer tout ça.

Un blessé grave et une première claque pour les Lakers

La saison NBA a débuté de manière catastrophique pour les Lakers. Face à une séduisante équipe de Houston, les joueurs de Los Angeles ont pris une petite leçon à domicile. Battus 90-108, les partenaires de Kobe Bryant (19 points) ont affiché d’inquiétantes lacunes pour la première de Byron Scott sur le banc. Sous les yeux de Magic Johnson, Jeremy Lin n’a pas franchement convaincu pour ses grands débuts dans la Cité des Anges avec 7 points, 6 passes et une pléiade de mauvais choix. Mais le pire s’est produit en fin de match lorsque Julius Randle, le grand espoir de la franchise, s’est gravement blessé au tibia (fracture). Un match cauchemardesque dont les Rockets ont parfaitement profité, à l’image d’un James Harden sans pitié pour ses hôtes (32 points, 6 passes). La saison risque déjà d’être bien longue pour les Lakers…

Les résultats de la nuit

Los Angeles Lakers-Houston : 90 - 108
Nouvelle-Orleans-Orlando : 101 - 84
San Antonio-Dallas : 101 - 100

La nuit des Français

Tony Parker (San Antonio-Dallas), 23 points, 3 rebonds, 3 passes, 35 minutes de jeu Boris Diaw (San Antonio-Dallas), 5 points, 9 rebonds, 6 passes, 33 minutes de jeu
Evan Fournier (Nouvelle-Orléans-Orlando), 11 points, 3 rebonds, 2 passes, 32 minutes de jeu
Alexis Ajinça (Nouvelle-Orléans-Orlando), 2 points, 2 minutes de jeu

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur