RMC Sport

NBA: Westbrook menace un couple de fans en plein match

Westbrook

Westbrook - AFP

Fou de rage, Russell Westbrook a menacé un couple de fans adverses dans la nuit de lundi à mardi lors du match de NBA Utah-OKC (89-98). Le meneur du Thunder les accuse d'avoir tenu des propos racistes à son encontre.

Russell Westbrook a signé 23 points, 11 rebonds et 8 passes décisives la nuit dernière, mais ce n'est ni sa performance, ni la victoire d'Oklahoma City sur le parquet d'Utah (98-89) en NBA qui a retenu l'attention des observateurs. En plein match, le meneur du Thunder s'est surtout fait remarquer pour des menaces lancées à couple de fans adverses, depuis le banc de touche.

"Je vais te défoncer. Je vais vous défoncer, toi et ta femme. Je le jure devant Dieu, devant tous ceux que j'aime, je vais vous défoncer", a crié à plusieurs reprises le joueur en direction d'un supporter du Jazz, comme le montre une vidéo sur les réseaux sociaux.

Un incroyable coup de sang, que Westbrook a justifié après la rencontre. En expliquant que l'homme et la femme visés avaient tenu des propos racistes à son encontre.

"Il y a un caractère racial"

"Le jeune homme et sa femme dans les tribunes m'ont dit de me mettre à genoux, comme nous le faisions avant, a-t-il justifié. C'est pour moi l'expression d'un manque total de respect, je pense qu'il y a un caractère racial, c'est inapproprié. Il y a beaucoup de gens qui viennent assister à des matchs pour dire des choses irrespectueuses à mon endroit et à celui de ma famille. Pendant de nombreuses années je n'ai jamais rien dit pour ne pas blesser ou insulter les gens..."

Interrogé par KSL, le fan en question a donné une version différente des faits. "Je lui ai dit: 'reste à genoux, frérot'. Et c'est là qu'il a sorti des trucs qu'on ne dit pas en public. Je ne lui ai pas dit le moindre gros mot, a-t-il assuré. Et ma femme n'a pas quitté son siège, pas plus qu'elle n'a dit le moindre mot. A la base, je me disais juste que j'étais en train de parler avec Westbrook, l'un des meilleurs, mais il n'a pas la moindre classe. Il peut me menacer autant qu'il veut, mais pas ma femme."

La NBA devrait a priori mener une enquête. Westbrook, MVP de la saison 2016-2017, risque d'écoper d'une amende, voire d'une suspension.

CC