RMC Sport

NBA2K : Stephen Curry trop fort… pour les développeurs du jeu

Stephen Curry

Stephen Curry - AFP

Stephen Curry bat tous les records en NBA. Et si le meneur de jeu de Golden State est insaisissable en vrai, il l’est aussi pour des équipes de 2K Sports incapables, pour le moment, de reproduire son style de jeu et ses qualités à la perfection.

Quand on voit jouer Stephen Curry, on se dit que tout est facile. Qu’un panier à trois points, sans vitesse, sans rythme et en parfait déséquilibre, est accessible au commun des mortels. Puis on essaie, on se vautre… et on se rend compte qu’entre ce joueur et le reste des basketteurs du monde, il y a un fossé que le meneur de jeu de Golden State ne cesse de creuser.

« Baby Face » tourne cette saison à 30,7 points, 6,6 passes décisives et 2,1 interceptions. Des statistiques qui pourraient encore en faire le MVP de la saison en cours. Des chiffres de jeux vidéo… sauf que dans le monde virtuel, Steph Curry ne tourne pas à ces hauteurs. Notamment dans le jeu référence en matière, NBA2K16

Reproduire la justesse et la facilité du shoot de Curry, une vraie galère pour 2K Sports
Reproduire la justesse et la facilité du shoot de Curry, une vraie galère pour 2K Sports © DR

« Un problème dans le monde des jeux vidéo »

Dans un entretien accordé au magazine Forbes, l’un des développeurs de la licence, Mike Wang, a expliqué pourquoi Curry était moins fort dans le jeu… qu’en vrai. « Scorer dans la raquette et les tirs primés sont historiquement les éléments les plus difficiles à équilibrer, explique-t-il. Prendre un tir à 3 points après un dribble est déconseillé dans NBA 2K. Surtout après avoir longtemps dribblé. » C’est donc un souci de réalisme qui rend Curry moins stratosphérique qu’il ne l’est sur les parquets de NBA.

Suite à une demande d’ESPN, les équipes de NBA2K avaient simulé une cinquantaine de fois la saison 2015-16 de Curry. Résultat : là où Baby Face dépassait à 36 reprises les 30 points en vrai, il ne le faisait que 23 fois avec sa version virtuelle. Sa moyenne de points était plus basse (28,5). Et sur la ligne des trois points, la star des Warriors ne « switchait » que 293 fois… contre 388 en vrai.

Stephen Curry aussi fort dans le monde virtuel qu'en vrai sur NBA2K... 17 ?
Stephen Curry aussi fort dans le monde virtuel qu'en vrai sur NBA2K... 17 ? © DR
Alix Dulac Journaliste RMC Sport