RMC Sport

Parker : « 1% de chances que je revienne… »

Tony Parker

Tony Parker - -

Ce lundi, avait lieu l’avant-première de Baskup, le nouveau dessin animé phare, dont le héros est Tony Parker. Le meneur de jeu de l’équipe de France en a profité pour évoquer son proche avenir et écarter quasi définitivement un retour en France durant le lock-out de la NBA.

Tony Parker, êtes-vous soulagé de rester aux Spurs ?

Je ne me suis jamais inquiété. Je savais que je n’allais pas partir. Je suis content à San Antonio, j’ai signé de nouveau pour quatre ans. J’espère jouer toute ma carrière là-bas.

Comment vivez-vous la menace du lock-out (Ndlr : arrêt provisoire de la NBA à cause des désaccords sur les salaires) ?

Le lock-out peut durer longtemps. L’année dernière, nous avions fait une réunion de six heures à New-York et c’est vrai que, pour l’instant, nous sommes très loin d’avoir trouvé un accord. Pour l’instant, on va jouer avec l’équipe de France et on verra.

S’il n’y a pas d’accord, serait-il possible de vous revoir évoluer en Pro A ?

Il n’y a peut-être que 1% que je revienne jouer à l’ASVEL. Les assurances coûtent très cher. On commence même à avoir des problèmes avec l’équipe de France car c’est dur d’assurer tout le monde…

Pensez-vous que l’équipe de France féminine qui joue l’euro en ce moment peut conserver son titre ?

Bien sûr. Elles ont été championnes en 2009, pourquoi pas le refaire. C’est toujours difficile de défendre son titre mais elles ont toutes les qualités pour.