RMC Sport

Parker, la vie parisienne

-

- - -

RMC Sport a pu passer une journée avec la star française du basket, Tony Parker, à Paris. Affable et aimable, « TP » a évoqué les JO, la reprise aux States, ses sponsors, le TP Show sur RMC… En toute simplicité.

Un agenda millimétré. Tony Parker, meilleur basketteur français de tous les temps, est à Paris actuellement, avant de rentrer aux Etats-Unis pour la nouvelle saison de NBA, qui débutera le 1er octobre. Pas un moment de répit. Mais, même devant un emploi du temps de ministre, TP garde le sourire… et la forme. Vendredi matin, il est à peine 7h et l’athlète est déjà près pour une heure d’entraînement, dans une salle des Champs-Elysées, afin de préparer sa reprise avec son club des Spurs de San Antonio. Au menu : séance de tapis roulant, travail avec ballon de 10kg, abdominaux, fonte, haltères puis étirements.

Il est 8h, retour pour le petit-déjeuner à la maison. A bâtons rompus, TP revient sur les JO. Malgré l’élimination en quarts de finale face à l’Espagne (59-66), championne d’Europe en titre, il en garde un excellent souvenir. « Une expérience unique, explique-t-il. Ça faisait longtemps que je travaillais pour ça et je n’ai pas été déçu, au contraire. C’était génial et j’ai hâte d’y retourner dans quatre ans (à Rio). Ce serait une bonne compétition pour terminer ma carrière. » La matinée défile et il est temps pour Tony, qui ne ressent pas le poids de ses 30 ans, de répondre aux sollicitations des médias.

Un dessin animé, des dîners de gala, l’ASVEL…

Le triple champion NBA prend la direction de Bercy, pour vanter le produit Maverix, qu’il « adore ». Il s’agit d’un skateboard électrique tout terrain, créé par deux de ses amis, Olivier Girault, ancien capitaine de l’équipe de France de hand et Antoine Albeau (19 fois champion du monde de WindSurf). Ce produit sera présent à la rentrée de Baskup, dessin animé diffusé sur M6 dans lequel TP est le héros. Le meneur des Spurs a également ses pubs « avec Quick, Tissot, Nike, Toutpargel, Kinder… donc j’ai pas mal d’apparitions à faire ». Altruiste sur le terrain, Tony Parker l’est aussi dans la vie.

Ambassadeur de l’association « Make A Wish » qui aide les enfants malades à réaliser leurs rêves, il va ainsi assister aux deux dîners de gala, à Lyon (20/09) et Monaco (22/09). Avant ces dîners, TP sera présent à Dijon mercredi pour suivre son club de l’ASVEL (dont il est le vice-président). Un menu chargé. Mais le Français est prudent. Pour viser le titre avec les Spurs en NBA, « l’objectif du club », il doit garder la forme. Et ne pas céder aux tentations. « A Paris, tu as toujours la tentation du fromage, du vin, du foie gras (rires), c’est plus compliqué » sourit-il. Pour garder cet équilibre de vie, il achèvera sa journée en allant se coucher peu avant minuit. Afin de reprendre sur le même rythme dès le lendemain, avec des entraînements de plus en plus musclés. 

Jean Rioufol avec F.Gi. et RP