RMC Sport

Parker : « On s’est fait rentrer dedans »

-

- - -

Les Spurs n’ont pas existé face à Phoenix lors du Game 4 (105-86). Tony et sa bande tenteront d’en finir avec cette série, mardi, à San Antonio.

Tony, après douze minutes de jeu, la victoire était déjà quasiment acquise pour Phoenix…
Phoenix a fait son job. Il fallait s’y attendre, ils ont tenu à réagir après les trois défaites. Ils ne voulaient pas finir sur un 4-0. Ils ont joué avec beaucoup de fierté, on s’est fait rentrer dedans (34-13 après le 1er quart-temps). De notre côté, nous n’avons pas su répondre présents. Nous étions en retard à l’allumage.

Malgré ces 21 points de retard, vous y avez tout de même cru ?
Nous avons eu un sursaut d’orgueil dans le 2e quart-temps. Nous sommes revenus à 12 points. Mais le problème, c’est que nous avons enchaîné les conneries tout de suite derrière. Cela nous a empêché de les inquiéter. C’est dommage parce qu’il y avait la place pour leur mettre la pression avant de retourner aux vestiaires.

En menant 3-1, vous restez tout de même dans une situation favorable.
Complètement. C’est pour ça qu’il ne faut pas être trop dur avec nous-mêmes après cette défaite. Il ne faut pas inverser les rôles. La pression n’est pas sur nous mais sur Phoenix. Ils n’ont plus le droit à l’erreur, ils jouent à chaque fois leur peau. De notre côté, nous avons encore une marge de manœuvre. Mais pour éviter toutes mauvaises surprises, ce serait pas mal de gagner demain à la maison.

Quel regard portez-vous sur votre match (18 points) ?
J’ai joué seulement 7 minutes en seconde mi-temps. Le match était plié, Gregg Popovich a décidé de nous faire souffler sur le banc. Il ne voulait pas qu’on dépense de l’énergie pour rien. Donc à l’image de l’équipe, j’ai connu un match un peu compliqué.

La rédaction