RMC Sport

Rondo et Allen font décoller Boston

-

- - -

Grâce à Ray Allen et Rajon Rondo, tout simplement infernaux pour la défense des Lakers, Boston a gagné le match 2 contre Los Angeles (103-94) et égalise dans cette finale NBA.

« Il a été incroyable. Il a vraiment réalisé un gros match hier soir. » Le compliment est signé Doc Rivers, le coach des Celtics et il vise son meneur, Rajon Rondo, déterminant dans la victoire des siens face aux Lakers dimanche soir (103-94). Le maître à jouer de Boston a réalisé sur le parquet du Staples Center son second triple double en playoffs cette saison (19 points, 10 passes décisives, 12 rebonds et deux interceptions), le cinquième sur l’ensemble de sa carrière. Rondo a su surtout mettre en orbite Ray Allen, monstrueux d’efficacité à trois points et qui a fini la partie avec 32 points au compteur. En signant un joli 8/11, Allen a fait tomber le record de shoots à trois points inscrits lors d’une finale NBA, autrefois codétenu par Kenny Smith et Scottie Pippen. Ce résultat permet à Boston de recoller à Los Angeles dans cette finale. Il met également une sacrée pression aux champions sortants. Les trois prochains matches auront lieu sur le parquet des Celtics.