RMC Sport

Tony Parker : « C’est dur... »

Tony Parker

Tony Parker - -

En s’inclinant ce mardi soir à Miami (103-100 ap), les Spurs ont manqué l’occasion d’être sacrés champions pour la cinquième fois de leur histoire. Tony Parker ne digère pas cette fin de match que son équipe a mal négociée.

Tony Parker, avez-vous l’impression d’avoir laissé passer une grosse occasion d’être champion ?

C’est sûr qu’on a loupé une belle opportunité… (Il le répète)

Que s’est-il passé dans le quatrième quart temps, alors que vous aviez 5 points d’avance à 28 secondes de la fin ?

On loupe deux lancers francs et deux rebonds. C’est comme ça, c’est le basket. Des fois, c’est dur.

Vous avez essayé de calmer le banc des Spurs à ce moment-là…

Je ne voulais pas qu’ils s’enflamment. Le buzzer n’avait pas retenti et il fallait mettre les lancers. On ne les a pas mis. Manu (Ginobili) en loupe un. Kawhi (Leonard), aussi. Ça nous coûte cher à la fin.

On vous sent très abattu…

A chaud, c’est un peu dur. Mais il reste encore un match. On a de l’expérience. Il ne faut pas oublier qu’on a encore une opportunité.

Est-ce la défaite la plus difficile à encaisser de l’histoire de cette équipe ?

On peut dire ça… Mais des défaites, dans une carrière, il y en a. Je n’ai pas le temps d’analyser. Pour l’instant, je suis déçu.

Les deux équipes ont l’air fatigué…

C’était un super match. C’est une vraie finale.

Est-ce plus dur physiquement ou mentalement ?

Les deux. Tu laisses beaucoup d’énergie sur un match comme ça. Mentalement, c’est dur aussi. A +5, tu penses que tu y es.

Comment vous sentez-vous personnellement ?

Ça va. J’avais des crampes à la fin, en prolongation. C’était un match très, très physique.

Comment allez-vous trouver la force de rebondir ?

On n’a pas le choix. Il reste un match. On a encore une opportunité.

A lire aussi :

- Finales NBA : revivez Miami - San Antonio

- Jacques Monclar : « C’est caviar et champagne ! »

- Popovich : « Un match d’erreurs »

Propos recueillis par François Giuseppi à Miami