RMC Sport

Tony Parker : « Lady Gaga a demandé à me rencontrer »

Tony Parker

Tony Parker - -

De retour à San Antonio, Tony Parker a évoqué la tournée européenne des Spurs, marquée par une défaite à Berlin. Mais aussi par une rencontre entre le meneur français et la grande star de la pop, Lady Gaga.

La tournée européenne des Spurs

« On s’est pris un shoot de folie à la fin contre Berlin (défaite 94-93) alors qu’on avait le match en main. Ce n’était pas facile. Ils sont en préparation depuis deux mois et c’était notre premier match. On avait repris depuis trois jours, avec le décalage horaire en plus. Ça prouve que le basket européen progresse et il faut se remettre en forme. Vu le contexte et l’état de fatigue de tout le monde, ce n’était pas la fin du monde non plus. On s’est bien rattrapé après à Istanbul (victoire 96-90 contre Fenerbahçe), où on a fait un bon match, même si on a dû batailler à la fin pour gagner. On était un peu en mode vacances. Pop était dans les meilleurs restos, on sortait tous les soirs avec plein de visites organisées à Berlin et Istanbul. Je n’avais pas vraiment l’impression qu’on était en training camp. »

Son état de forme

« Je me sens bien. J’ai coupé cet été, donc je suis frais mentalement et physiquement. Ça fait plaisir de reprendre la compétition et je pense que ça s’est vu sur ces deux premiers matches (28 points contre Berlin et 22 contre Istanbul). J’étais déjà bien en jambes. J’ai envie de continuer sur cette lancée. On a un gros challenge devant nous, ça ne va pas être facile de défendre notre titre. Je suis un peu comme le vin français : plus je vieillis et mieux je joue. Les meilleures années pour un basketteur se situent entre 28 et 32 ans parce que tu as toute l’expérience et tu es encore fort physiquement. J’ai l’impression que j’ai encore trois ou quatre belles années devant moi et j’ai de bons exemples comme Tim Duncan (38 ans) ou Manu Ginobili (37 ans), qui sont performants depuis très longtemps. »

Sa rencontre avec Lady Gaga à Berlin

« C’est Lady Gaga qui a demandé à me rencontrer après le match. Je ne savais même pas qu’elle était là. J’étais allé la voir en concert à San Antonio parce que j’adore ce qu’elle fait. J’étais vachement content de parler avec elle et son groupe d’une dizaine de personnes. On a parlé de ce qu’elle fait, de ce que je fais, de la comparaison entre un artiste et un athlète. C’était vraiment sympa de voir Lady Gaga être fan des Spurs et de Tony Parker. Elle m’a dit qu’elle avait regardé les finales NBA avec son copain, qu’elle nous encourageait et qu’elle était très contente qu’on gagne le titre. »

Le difficile début de saison de l’ASVEL

« J’ai l’impression que les gars sont un peu fatigués et ont du mal à enchaîner. On a été très bons sur les deux derniers matches amicaux et le tournoi de qualification à l’Euroligue. Depuis la défaite contre Kazan, on a pris un coup au moral. Et ça ne s’arrange pas avec les blessures. Ça ne nous aide pas pour trouver notre rythme de croisière. On s’en est pris une bonne contre Dijon (86-71). Il va falloir se reprendre et se refaire une confiance avant le derby contre Chalon-sur-Saône ce week-end. C’est le début de saison et il faut être patient. »

la rédaction avec le TP Show