RMC Sport

Toronto: des coups de feu pendant la parade des champions NBA, quatre blessés

Des tirs pendant la parade des Raptors à Toronto

Des tirs pendant la parade des Raptors à Toronto - -

Selon la police de Toronto, quatre personnes ont été blessés par des tirs ce lundi lors de la parade des champions NBA. Leur vie n'est pas en danger.

Un incident pendant la fête des Raptors, ce lundi à Toronto. Selon la police locale, des coups de feu ont été entendus à Nathan Phillips Square pendant que les joueurs de la franchise canadienne paradaient devant des centaines de milliers de fans pour célébrer leur sacre en NBA.

Quatre blessés, trois arrestations 

Quatre personnes ont été blessées, mais leur vie n'est pas en danger. Trois autres personnes ont été arrêtés et deux armes à feu ont été retrouvées. Des mouvements de panique ont eu lieu. Les organisateurs ont interrompu la fête pendant quelques minutes, avant qu'elle reprenne. C'est le premier titre de l'histoire des Toronto Raptors.

Les Raptors, emmenés par leur joueur vedette Kawhi Leonard, ont battu le double tenant du titre Golden State par 114 à 110 lors du sixième match de la finale jeudi, devenant la première équipe non-américaine à remporter le titre le plus convoité du basket.

Des centaines de milliers de supporters vêtus de rouge et noir, les couleurs de l'équipe, ont noirci Nathan Phillips Square, place emblématique devant la mairie de la métropole économique du Canada, où la parade devait s'achever en début d'après-midi. Elle n'est finalement arrivée que près de trois heures plus tard. 

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, s'est rendu sur place pour l'occasion. Après avoir multiplié poignées de main et autres selfies, il s'est fait tirer le portrait avec les joueurs en coulisses avant de monter avec eux sur scène.

 "Ce que nous avons vu ici, c'est le rassemblement de tout un pays, et c'est ce que nous célébrons", s'est ensuite exclamé Justin Trudeau. "Nous aimons tellement cette équipe, nous voulons qu'ils fassent la même chose l'an prochain!", a-t-il poursuivi.