RMC Sport

Absalon s’est fait peur

Julien Absalon

Julien Absalon - -

Victime d’une chute samedi à Val d’Isère, le double champion olympique de VTT cross-country a rapidement rassuré sur son état de santé, à deux semaines de son entrée en lice aux JO de Londres.

Au terme d’une première journée sans éclats au tableau des médailles, l’équipe de France olympique a bien failli connaître une terrible désillusion. L’une de ses meilleures chances de victoire, l’un de ses potentiels chercheurs d’or, Julien Absalon, a été victime d’une chute spectaculaire, ce samedi à Val d’Isère, lors de la dernière étape de la Coupe du monde de cross-country. Le quintuple vainqueur de l’épreuve entre 2003 et 2009 a été contraint à l’abandon, décision qui a rapidement laissé fleurir l’hypothèse et la peur, surtout, d’un éventuel forfait aux JO. « Non, il n’y a pas de gros soucis, juste une légère douleur au poignet et un hématome à la cuisse, a déclaré le double champion olympique (2004 et 2008) en fin de journée à RMC Sport. Plus de peur que de mal, je vais pouvoir poursuivre ma préparation pour les JO. »

Même son de cloche dans la voix de son entraîneur, Gérard Brocks, qui raconte les circonstances de l’accident de son protégé. « C’est une chute due à un mauvais choix de pneumatiques suite à l’averse qui est tombée sur la ligne de départ, explique-t-il. Des hésitations dans l’engagement ont amené ce roulé-boulé dans les rochers. Il a ensuite préféré rejoindre les stands. Il n’y a rien d’alarmant, juste une petite douleur au poignet. Mais les voyants restent au vert. On ne remet rien en cause. Il va aller consulter le kiné de l’équipe de France. Julien a toujours su se relever après une prestation mitigée car c’est un compétiteur. »

« Rien d’alarmant »

Un compétiteur passé maitre dans sa discipline – il est le coureur le plus titré en VTT cross-country – et sur lequel le groupe France comptera énormément dans deux semaines pour compléter sa moisson de médailles. Deux semaines, c’est d’ailleurs un laps de temps suffisamment conséquent pour Cyrille Guimard, consultant vélo pour RMC Sport, qui estime que d’ici là, Absalon sera prêt à relever son rendez-vous olympique.

« Le VTT c'est la clôture des Jeux Olympiques, rappelle « le Druide ». Julien a donc encore deux semaines pour se soigner. Dans la mesure où il n’y a pas de fracture, cela ne jouera pas vraiment sur sa condition physique. Même s’il a une petite douleur pendant quelques jours, rien ne l’empêche d’effectuer son travail et sa préparation comme prévu. » A priori, le nuage gris s’éloigne au-dessus de la tête d’Absalon.

A.D