RMC Sport

Andy Schleck : « De la jalousie ? »

-

- - -

Interrogé sur la fouille de la voiture de son père par les douaniers, Andy Schleck s’est montré touché par ces suspicions.

Andy Schleck, coureur de la CSC :
« Cela ne me pose pas de problème. On a déjà vu beaucoup de choses comme cela, je ne suis pas vraiment surpris… Ils peuvent prendre tout ce qu’ils veulent, je n’ai aucun doute. Mais je ne comprends pas bien ce qui ce cache derrière, c’est peut-être de la jalousie… »

Romain Feillu, 3e de l’étape du jour, nous parle des organismes qui souffrent sur la fin du Tour de France :
« Il manque, comme à tout le monde, un peu de jus. Le cœur monte moins haut. Mais comme c’est pareil pour tous, ce n’est pas un problème. On ne peut pas vraiment se faire masser davantage. On essaye de se reposer au maximum, mais avec les longs transferts on a du mal à se coucher avant 23h. Et le matin, il faut être debout à 8h. Ce sont trois semaines intenses. »

Jean-François Pécheux, directeur du Tour de France, évoque le parcours du contre-la-montre de samedi :
« C’est un parcours assez exigeant, fait de petites descentes et de petites montées. Ce n’est pas très très dur, mais ce sera un parcours pour homme fort. Comme traditionnellement dans le Tour de France, ce ne sera pas forcément les spécialistes du contre-la-montre qui domineront cette épreuve. On est en effet en fin de Tour et la fatigue est là. Je pense que le parcours conviendra très bien à Cadel Evans avec ses belles lignes droites, car il va falloir emmener du braquet. Comme ce n’est pas le point fort de Sastre, cela va faire un beau match et je pense que cela va se jouer au millimètre entre les deux. »

La rédaction