RMC Sport

Armstrong accusé de « friser le délire »

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

Klaus Mueller, le président de la fédération australienne de cyclisme, n’a pas mâché ses mots contre Lance Armstrong après les confessions de ce dernier chez Oprah Winfrey. « C'était à demi-cuit et pathétique. Il frise le délire, a-t-il déclaré. C'était la plus fausse, tiède, choquante, confession d'un mec qui a été si répréhensible dans son comportement. Il y avait un manque de contrition véritable, d'excuse véritable à un sport à qui il a causé des dégâts considérables. C'était le plus décevant de tout, le manque de reconnaissance du dégât qu'il a fait dans le sport. J'ai demandé au gouvernement (australien) de traiter les tricheries dans le sport, qu'il s'agisse des paris truqués ou du dopage, comme un acte criminel. »