RMC Sport

Armstrong contrôlé par l'AFLD

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) s'est rappelée au bon souvenir de Lance Armstrong. L'Américain a été contrôlé dimanche 30 mai alors qu'il se trouvait à l'entraînement dans le Sud-Est de la France. Le leader de la formation RadioShack a subi des prélèvements urinaire et sanguin. Armstrong a effectué sa rentrée sur le circuit européen, en vue du Tour de France, en s'alignant sur le Tour du Luxembourg qu'il termina à la 3e place. Le coureur de 38 ans a été récemment secoué par les déclarations de son ancien partenaire Floyd Landis qui l'a accusé de dopage du temps de l'US Postal. Hier, samedi, le fidèle lieutenant d'Armstrong, Levi Leipheimer, a également fait l'objet d'un prélèvement d'urine de la part de l'AFLD alors que la formation RadioShack se trouve ces jours-ci en stage de pré-Tour de France dans les Alpes. Cette série de contrôles inopinés et ciblés est la conséquence d'échanges entre l'Agence française et son homologue des Etats-Unis, l'USADA.

L.C.