RMC Sport

Armstrong - Lappartient : « Poser des questions qui peuvent fâcher »

David Lappartient

David Lappartient - -

Président de la Fédération française de cyclisme, David Lappartient n’est pas étonné des déclarations de Lance Armstrong lors de son interview diffusée cette nuit. Il espère que le Texan sera de nouveau interrogé devant des juges. « C’était attendu. On sent que tous les mots sont pesés, souligne-t-il. Il fallait que ça sorte. Que Lance Armstrong dise qu’il s’était dopé, on le savait tous au regard du rapport de l’USADA. Maintenant, il reste des questions au regard des complicités éventuelles dont il aurait pu bénéficier. Je doute que nous ayons la réponse dans la deuxième partie. Ce que je vois, c’est que l’USADA demande à ce qu’il puisse témoigner sous serment avec des questions moins négociées, comme cela a sans doute été le cas dans l’émission. Ce qui permettrait de poser des questions qui peuvent plus fâcher. »

P.Ta