RMC Sport

Aveux d’Armstrong - Bordry : « Je crois que c’est insuffisant »

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

Pierre Bordry, ancien président de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), regrette que Lance Armstrong ne soit pas allé plus loin dans ses aveux. « Je pense que dans l’intérêt du cyclisme, on ne peut pas en rester là, explique-t-il. Il affirme qu’il a tout fait tout seul, qu’il ne disait rien à personne. Je crois que c’est insuffisant. Pour se faire des transfusions sanguines, pour accéder à l’EPO, il faut des conseils, des approvisionneurs et peut-être même des protections. Je crois qu’on a besoin de savoir tout ça. L’important, c’est d’éradiquer le dopage dans le cyclisme. Il faut que les agences antidopage soient clairement informées. Il faut qu’il aille un petit peu plus loin. Il faut aider les cyclistes à se sortir de cette situation dramatique. »