RMC Sport

Baal : « Armstrong continue à faire du Armstrong »

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

Pour Daniel Baal, l’ancien président de la Fédération française de cyclisme, les aveux de Lance Armstrong face à Oprah Winfrey s’accompagnent d’une énième forme d’arrogance.

Daniel Baal, qu’avez-vous pensé des aveux de Lance Armstrong ?

Je n’en pense pas grand-chose. On n’apprend pas beaucoup de choses nouvelles. C’est sans doute la confirmation de ce que certains supposaient depuis très longtemps et qui a été mis en lumière un peu plus récemment. Je regrette franchement qu’il n’y ait absolument pas de demande de pardon. Je regrette également qu’il indique que finalement, il ne faisait que son métier. En disant cela, il continue clairement à se moquer de ceux qui ne se dopaient pas. C’est, pour moi, la grande déception. Armstrong continue à faire du Armstrong.

Il n’a pas expliqué le système de dopage qu’il y avait autour de lui…

Non. Il ne donne pas beaucoup d’informations supplémentaires. Il reconnaît s’être dopé, indique comment il le faisait. Bon, cela n’étonne plus personne puisque le rapport de l’USADA donnait toutes ces informations. Vraiment, il n’y a pas grand-chose. C’est un show médiatique. Une fois de plus, on parle d’Armstrong, du passé. Moi, je m’interroge beaucoup sur le futur, sur des formes de dopage qui aujourd’hui semblent présentes et qui amènent aussi à s’interroger sur la crédibilité de résultats plus récents.

Regrettez-vous qu’il n’ait cité aucun nom ?

Je ne sais pas s’il fallait qu’il accuse du monde. C’était l’attente de beaucoup. Ce que j’espère, c’est que la suite de la démarche, ce sera de parler sous serment, auprès de l’USADA, de l’AMA, de l’AFLD, qu’il a souvent trainée dans la boue. Et qu’il s’exprime devant la commission indépendante de l’UCI qui a été mise en place pour faire toute la lumière sur les années Armstrong.

Propos recueillis par Nicolas Paolorsi