RMC Sport

Baal regrette qu'Armstrong ne demande pas pardon

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

« On n’apprend pas beaucoup de choses nouvelles, explique Daniel Baal, l’ancien président de la Fédération française de cyclisme, à propos des aveux de Lance Armstrong. C’est sans doute la confirmation de ce que certains supposaient depuis très longtemps et qui a été mis en lumière un peu plus récemment. Je regrette franchement qu’il n’y ait absolument pas de demande de pardon. Je regrette également qu’il indique que finalement, il ne faisait que son métier. En disant cela, il continue clairement à se moquer de ceux qui ne se dopaient pas. C’est, pour moi, la grande déception. Armstrong continue à faire du Armstrong. »