RMC Sport

Jeuland, la médaille du mérite

-

- - -

Première française médaillée d’or à Copenhague, Pascale Jeuland concrétise enfin les espoirs placés en elle.

Après trois championnats du monde sans podium, la jeune Française Pascale Jeuland a décroché vendredi à Copenhague le titre mondial de scratch (une course de 40 tours soit 10km, ndlr). Son premier titre international. « Ce sont mes quatrièmes championnats du monde. Ça devait bien arriver un jour », s’est réjoui la Rennaise de 22 ans, en pleurs quelques instants après la course.

La licenciée du club de Vienne Futuroscope (en Poitou-Charentes) voit son investissement enfin récompensé. Installée à Bordeaux, Pascale Jeuland doit en effet jongler avec son entraînement, son métier d'aide-soignante dans une maison de retraite et les différentes épreuves de Coupe du monde cycliste. A tel point que la jeune femme a connu cet hiver un véritable burn-out (un syndrome d'épuisement professionnel, ndlr). Laborieuse et valeureuse, la Française a toutefois su retrouver la motivation pour s’imposer vendredi, en se payant même le luxe de devancer la tenante du titre cubaine Yumari Gonzalez et l’Australienne Belinda Goss, médaille de bronze pour la troisième année consécutive.

« La chute a changé la donne en ma faveur. Tout s’est bien goupillé et je me suis fait vraiment plaisir », a expliqué la jeune femme aux beaux yeux clairs. « Cette médaille était dans ma tête depuis une semaine. J’ai tout mis en œuvre pour réussir, et là c’est vraiment génial, a-t-elle poursuivi. Ce sont des moments éphémères bien sûr, mais je sais que je vais avoir un joli maillot maintenant pour aller rouler... » Pourquoi pas sur les traces de Jeannie Longo ou de Félicia Ballanger, ses illustres devancières en arc-en-ciel ?

avec F.A. (RMC Sport)