RMC Sport

Contador : « Un grand jour pour moi »

Alberto Contador

Alberto Contador - -

Le coureur espagnol a repris la compétition ce mercredi lors de la première étape du Tour de l’Algarve, au Portugal, plus de cinq mois après sa suspension préventive. Après avoir été blanchi par sa fédération, le leader de la formation Saxo Bank espère désormais retrouver de la sérénité.

Alberto Contador, comment avez-vécu votre retour à la compétition ?

Ça a été un grand jour pour moi. Même s’il a plu, j’en ai profité comme jamais. Ça faisait tellement longtemps. Les derniers mois ont été très difficiles à vivre. Il m’était impossible de dormir vu ma situation au quotidien. Aujourd’hui, je suis engagé sur une course. Je suis pleinement concentré sur cet objectif. C’est un rendez-vous très important pour moi et pour mon équipe. J'aimerai pouvoir travailler tranquillement.

Que répondez-vous aux critiques qui accusent l’Espagne de vous avoir protégé ?

Ce n'est pas une question de patriotisme, c'est une question scientifique et judiciaire. J'invite tout le monde à se renseigner réellement sur le dossier. Les gens ne savent pas de quoi ils parlent. Ma situation doit servir d’exemple. Les règles doivent changer le plus rapidement possible sinon il y aura de plus en plus d'injustice. On a eu des avancées révolutionnaires en matière scientifique. Mais les règles n'ont pas évolué et sont obsolètes.

Pensez-vous au Tour de France 2011 ?

Pour l'instant, il est encore trop tôt y penser, mais, comme n'importe quel coureur, c'est un objectif pour moi. Il faut que l'on discute avec Bjarne (Riis, le directeur de Saxo Bank) de mon calendrier avant de pouvoir songer sérieusement au Tour de France.

« C’est normal que certains doutent encore de moi »

L’AMA et l’UCI ont la possibilité de faire appel de cette décision. Cela vous inquiète-t-il ?

Maintenant, je suis plus décontracté qu'avant. Je sais que l'AMA et l'UCI peuvent faire appel, c'est leur droit. J'espère qu'ils vont bien étudier le dossier avant de s'engager dans cette procédure. Mais pour l'instant, je ne me préoccupe pas de ça.

Comment avez-vous été accueilli au sein du peloton ?

Cela a été un super jour pour moi. Surtout parce que des amis sont venus me félicité.

Pensez-vous que votre image restera à jamais ternie par cette affaire ?

Ce qu'il s'est passé lors des cinq derniers mois sera irréparable. Les dommages ont été énormes. Les gens ont dit des choses incroyables sur moi. Ça m’a beaucoup fait souffrir. C'est normal que certains doutent encore de moi. Mais je suis aussi très content de voir que nombreuses personnes me supportent. Aujourd’hui, mon seul objectif, c’est de prendre du plaisir en faisant du vélo.