RMC Sport

Coronavirus: De Gendt trop fort pour une simulation de vélo

Le coureur belge de la Lotto-Soudal Thomas De Gendt a développé trop de puissance sur son vélo pour l’application Zwift, qui a été obligée de le bloquer soudainement.

Empêchés d’enfourcher un vélo en période de confinement, les cyclistes professionnels se tournent majoritairement vers l'application Zwift qui permet de disputer des courses virtuelles. Thomas De Gendt s’y est mis. Hélas, aussitôt arrivé, aussitôt reparti, ou plutôt éjecté. Son coup de pédale a fait des dégâts sur la plateforme.

Viré à cause de sa "puissance surhumaine"

"J'étais en train de faire un test avec Tim Wellens, pour lui montrer comment cela fonctionnait car il ne l'a jamais utilisé. Lors d'une petite ascension virtuelle, j'ai décidé de développer la puissance que je développe en course (500 à 550 watts). Et d'un coup, j'ai été sorti de la course et j'ai été bloqué", a-t-il indiqué au quotidien belge Het Nieuwsblad.

"Zwift, j’ai été viré d’une course à cause de ma puissance surhumaine. Est-ce que tu peux régler ça ?", a interrogé le coureur de la formation Lotto-Soudal. "Nous allons regarder ça", a répondu la plateforme. Puis après un temps d’attente, l’explication est tombée: "Soit vous avez manqué votre chance d’être pro, soit quelque chose s’est mal passé".

QM