RMC Sport

Dauphiné: la victoire finale pour Martinez, frustration pour Pinot

Alors qu'il semblait bien parti pour remporter l'édition 2020 du Critérium du Dauphiné après l'abandon de Primoz Roglic avant le départ de la dernière étape ce dimanche, Thibaut Pinot a craqué. C'est le Colombien Daniel Martinez qui s'est adjugé le classement général devant le Français.

Il avait une occasion unique de gonfler son palmarès et de booster sa confiance à l’approche du Tour de France (29 août-20 septembre). Après le forfait de Primoz Roglic, victime d’une chute samedi et qui a décidé de jeter l’éponge alors qu’il était en tête de cette édition 2020 du Critérium du Dauphiné, Thibaut Pinot semblait bien parti pour remporter le classement général final. Propulsé leader au départ de la cinquième et dernière étape autour de Megève (153,5 km), le leader de la Groupama-FDJ n’est toutefois pas parvenu à profiter de l’abandon de Roglic.

La victoire finale pour Daniel Martinez

L'étape a été remportée par le jeune Américain Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et la victoire finale de ce Dauphiné est revenue au Colombien Daniel Martinez (EF), qui s'offre le plus beau succès de sa jeune carrière du haut de ses 24 ans. L’affaire semblait pourtant bien emmanchée pour Pinot avec la rapide défaillance de l’Espagnol Mikel Landa (Bahrain-McLaren), troisième au général ce dimanche matin mais rapidement plombé par des crampes. Sixième, le Colombien Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) a lui abandonné en cours d’étape. Mais dans une étape longtemps animée en tête de course par le duo Pavel Sivakov (Ineos)-Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Pinot s’est rapidement retrouvé esseulé.

En difficulté face aux différentes attaques de ses rivaux, il a lâché prise à 24 km du but, affichant même des signes d’agacement, conscient que ce Dauphiné allait lui filer entre les doigts. Il a eu le mérite de tenter de s'accrocher et de rester à un écart lui permettant un temps de croire à une remontée dans les derniers kilomètres sur les routes de Haute-Savoie. Sans parvenir à revenir sur les talons de Martinez, pendant que Kuss signait un numéro dans la montée finale. Pinot termine à la deuxième place devant un autre Français, Guillaume Martin (Cofidis).

RR